11:11 ECONOMIE

Unia exige une meilleure protection des travailleurs sur les chantiers

Teaserbild-Quelle: b-f-a.ch

Contrôles de chantiers insuffisants, quarantaines ignorées, port du masque trop peu appliqué, les consignes sanitaires sur les chantiers laissent à désirer au plus fort de la deuxième vague de la crise. Unia exige une meilleure protection des travailleurs.

Unia dénonce des contacts rapprochés insuffisamment protégés sur les chantiers.

Quelle: Unia

Unia dénonce des contacts rapprochés insuffisamment protégés sur les chantiers.

La discipline sur les chantiers laisse à désirer, affirme le syndicat Unia dans un communiqué. Malgré l’adaptation des consignes sanitaires par le Seco au mois dernier, les contrôles de sécurité sont encore trop peu fréquents. Pire, ils sont annoncés, ce qui permet aux maîtres d’ouvrage de présenter les travaux qu’ils mènent sous leur meilleur jour.

Contrôles à l’improviste réclamés

Unia s’en inquiète. Mais il s’agit pour les syndicats d’éviter une débâcle économique du secteur de la construction, par l’arrêt des chantiers. Les cantons et la Suva sont donc fermement invités à intensifier leurs contrôles et les rendre inopinés. Unia dénonce un certain laxisme dans ce domaine et demande le retour des partenaires sociaux dans le système de surveillance des consignes sanitaires sur les chantiers.

Forte pression

La pression sur les ouvriers est grande, rappelle le syndicat. Ces derniers sont obligés d’allonger la durée de leur travail quotidien. Le port du masque peut se révéler pénible. Les pauses doivent être plus fréquentes. La situation est particulièrement critique chez les maçons.

Respect des délais avant tout

Le syndicat exige aussi que toutes les personnes en contact avec un cas positif sur un chantier aillent se faire tester. Il dénonce aussi le refus de mettre en quarantaine des cas avérés dans certains cas. Ces mesures d’isolement ont des conséquences néfastes sur le respect des plannings, mais Unia demande que la santé de chacun prime sur le respect à tout prix des délais initiaux. Plusieurs chantiers, dont celui du Temple du Bas à Neuchâtel, n’ont d’ailleurs pas attendu les consignes des syndicats pour modifier leur planification en l’étalant dans le temps.

Le port du masque en tout temps

Le port du masque doit être la règle sur les chantiers, en tout temps. La Société suisse des entrepreneurs avait déjà insisté sur ce point. La situation sanitaire dans le domaine de la construction exige un regain de précaution. Sans quoi, conclut Unia, la propagation du coronavirus ne pourra être enrayée.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.