08:08 MONDE DE LA CONSTRUCTION

La banque de données Infomanager tisse patiemment sa toile en Suisse

Écrit par: Philippe Chopard
Teaserbild-Quelle: Infomanager

Infomanager rassemble dans sa banque de données toutes les informations relatives aux permis de construire, aux soumissions, aux acteurs d’un projet de construction et à leur suivi, ainsi qu’une liste d’entreprises à contacter. Le service géré par Docu Media sàrl tisse sa toile en Suisse depuis de nombreuses années, tout en étant déjà fort de plus de 400 clients romands.

Infomanager 2

Crédit image: Infomanager

La banque de données permet de tout connaître sur les projets de construction qui y sont répertoriés, ainsi que de chercher d’éventuels sous-traitants.

Spécialisée dans l’isolation de bâtiments dans le domaine de la santé, l’entreprise vaudoise Cimasa renforce son réseau en recourant depuis sept ans à Infomanager, la plus grande banque de données sur la construction de Suisse gérée par Docu Media sàrl. « Nous le faisons dans une démarche proactive, pour renforcer nos ventes et notre marketing, explique Patrick Barazzoni, responsable commercial de l’entreprise. Nous y avons recouru au début pour compléter nos modes de recherches auprès de la plateforme des marchés publics SIMAP. Nos recherches visent à prendre connaissance de nouvelles opportunités, de nouveaux projets de construction et, par conséquent, de futurs clients. »

Toutefois, ce recours à une banque de données en ligne ne suffit pas à conclure des partenariats. « Dans la construction, il faut voir et avoir des contacts directs », déclare Patrick Barazzoni. Infomanager permet d’aller rapidement vers ce que nous recherchons. L’outil met les acteurs d’un projet en réseau. En l’utilisant, nous pratiquons une veille active, en complément de nos propres relations clients. Et cela nous permet aussi de réactiver quelques projets déjà esquissés. »

Même son de cloche du côté de Thomas Navarro, technico-commercial de l’entreprise de constructions métalliques Acomet SA. «  Nous utilisons Infomanager une fois par semaine au moins dans le cadre de notre stratégie de prospection, explique-t-il. Nous visons principalement les architectes, dans le but de réseauter et de conclure des partenariats. L’outil fonctionne bien. Il permet d’entrer facilement dans un projet de construction. Il est complémentaire à nos propres méthodes de recherches. Il n’en reste pas moins que le contact humain est très important dans un deuxième temps. Surtout après la pandémie. »

Tout un système derrière un login
Sur la toile, Infomanager fournit donc depuis très longtemps toutes les possibilités de suivi de projets à tous stades. « Derrière notre banque de données se cache en fait tout un système et tout un réseau », explique Shqipe Redenica, responsable d’Infomanager pour la Suisse romande. Une équipe d’une quarantaine de recherchistes est à l’affût pour dépouiller les feuilles officielles cantonales et recenser au plus près tous les mandats de construction en Suisse. Elle remet continuellement ses données à jour. En tout, Infomanager enregistre près de 60'000 consultations par an. Le portail géré en ligne est riche de plus de 400 clients en Suisse romande. La pandémie n’a pas entamé l’intérêt des acteurs de la construction à se mettre en réseau, même si l’activité de la construction s’est ralentie pendant les périodes de confinement.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.