La formation et l’information comme pivots de la modélisation numérique

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

Bakir Zafer, chef numérisation auprès de la Société suisse des entrepreneurs, plaide pour l’information et la formation du secteur de la construction pour maîtriser les outils de la modélisation numérique.  Il a pu réaffirmer son credo en octobre au cours de la dernière conférence BIM organisée à l’EPFL.

BIM 1

Crédit image: Jean-A. Luque

La publication Aperçu du marché en matière d’outils BIM analyse de manière pragmatique les solutions bureautiques et BIM2Field.

« Ces cinq dernières années, nous étions encore dans la phase d'expliquer et montrer ce qu’est le BIM, quels en sont les buts et les avantages. Nos membres se sont montrés très intéressés et ont manifesté leurs attentes… Mais cette étape de sensibilisation est passée. Les entrepreneurs ont bien compris la digitalisation et ses enjeux. Désormais, il s’agit d’implémenter le BIM. Ils sont entrés dans le concret. »

Bakir Zafer, chef numérisation à la Société suisse des entrepreneurs (SSE), est en contact permanent avec les chefs d’entreprises du secteur de la construction. Il  les rencontre souvent, répond à leurs interrogations, les aide à progresser dans la jungle de la digitalisation. Il est aux avant-postes du concept Entrepreneur 5.0 développé par la SSE.

« L’utilisation des machines de chantier autonomes, de drones et d’imprimantes en 3D est déjà du présent, explique l’expert. Quand on parle d'Industrie 4.0, on fait toujours référence à la machine intelligente. En ce qui nous concerne, nous voulons passer à l’étape suivante. Nous voulons aborder le 5.0 en remettant les compétences humaines au centre de nos priorités. Notre objectif est de donner les connaissances à nos entrepreneurs pour qu’ils maîtrisent les outils à disposition et qu’ils soient bien armés pour affronter le futur. »

Outils concrets et didactiques
Pour y parvenir, la SSE a développé quelques outils particulièrement utiles  et didactiques. « Nous ne sommes pas là pour dire à nos membres quelle formation ils doivent acquérir ou quel logiciel acheter. Notre travail est plus dans l’analyse. En effet, dans ce marché des logiciels et du matériel BIM assez confus et coûteux, chacun a des besoins distincts, des objectifs différents. C’est pour cela que nous avons notamment publié un aperçu du marché en matière d’outils BIM qui scanne les solutions bureautiques et BIM2Field. Nous proposons un état des lieux pour faciliter la sélection d’outils logiciels et de matériel BIM. »

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.