Travaux en toiture et en façade : cherchez l’erreur, les erreurs !

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: Suva

Prenez le temps ! Observez attentivement cette photo, ces ouvriers qui travaillent le long de la façade. Rien ne vous surprend, ne vous choque ? Alors, regardez encore plus attentivement et détectez les manquements graves à la sécurité. Gare aux chutes fatales !

Sécurité chantiers suva 2

Crédit image: Shutterstock

La sécurité sur les chantiers se niche dans les détails, selon la Suva.

Combien de fautes de sécurité avez-vous constatées sur cette image ? Une ? Deux ? Trois ? Plus ?

Spécialiste de la sécurité et architecte, Lina Piguet a l’œil aguerri.

Elle en a repéré quatre :

«Effectivement, je ne peux que constater que certaines règles élémentaires de sécurité ne sont pas respectées sur cette façade. La première qui a attiré mon regard, c’est le pont roulant sur le balcon… sans barrière de sécurité ! La deuxième se situe à droite de l’image : l’échelle est posée sur un balcon sans garde-corps. Un troisième manquement est flagrant sur la toiture : l’ouvrier est bien équipé d’un harnais, mais sans corde de sécurité. Et pour finir, il y a encore un autre ouvrier, à gauche, qui lui est en dehors de l’échafaudage. Il y a cependant un point positif à relever, tous les ouvriers portent des EPI (Equipement de protection individuelle) qui sont un complément nécessaire à toutes les règles de sécurité de la personne qui doivent être mises en place lors d’un chantier. »

Précipitation, distraction, habitude, manque de rigueur et de surveillance peuvent s’avérer fatals, tout particulièrement lors de travaux en toiture ou en façade. D’ailleurs, sans surprise, les chutes de hauteur constituent le danger d’accident le plus mortel lors du travail et l’erreur humaine en est bien souvent à l’origine.

Chaque année, selon la Suva, quelque 9000 accidents professionnels en Suisse sont dus à une chute de hauteur. Et qu’en moyenne, 22 d’entre eux ont une issue fatale,  tandis que 280 se soldent par un cas d’invalidité. Statistiquement, sept décès sur dix sont liés au non-respect d’une des règles de sécurité édictées par la Suva.

Alors pour éviter de donner le mauvais exemple, comme sur la photo, voici un  bref rappel :

Installer des accès sûrs.

Sécuriser les bords de toiture.

Prévenir les chutes à l’intérieur des bâtiments.

Sécuriser les ouvertures en toiture.

Vérifier la résistance de la couverture.

Travailler en façades avec des équipements adaptés.

Contrôler les échafaudages avant  leur utilisation.

Utiliser correctement les EPI contre  les chutes.

Se protéger contre la présence possible d’amiante.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.