14:11 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Le campus de formation des métiers de la construction mis à l’enquête

Teaserbild-Quelle: Pool Architekten

La Haute Ecole spécialisée bernoise veut regrouper à Bienne diverses filières de formation, notamment celles du bois, de l’architecture et de la construction,  mais son projet de campus à proximité de la gare est en butte à de nombreuses oppositions et procédures juridiques. Néanmoins, la mise à l’enquête publique est imminente.

Campus Bienne 2

Crédit image: Pool Architekten

La formation bernoise en architecture, bois et construction est destinée à venir à Bienne dès 2027.

La Haute Ecole spécialisée bernoise n’a pas encore abdiqué. Elle se dit déterminée à mettre à l’enquête dès le mois de janvier son nouveau campus de formation de Bienne, à proximité de la gare,  en dépit des nombreuses oppositions à ce projet. Parallèlement, le canton a pu revoir son dossier et réaliser des économies pour un montant de 20 millions de francs.

La construction de ce nouveau site de formation, qui entend regrouper les filières bois, architecturée et construction, est en effet retardée par l’opposition d’un riverain depuis de nombreuses années. Le Tribunal fédéral avait même donné un coup de frein supplémentaire en lui donnant Gian de cause. Il s’opposait à son expropriation et à la démolition de sa maison au profit de la construction de deux immeubles.

Campus Bienne 1

Crédit image: Pool Architekten

Le projet de nouveau campus a déjà été revu à la baisse, mais les oppositions ne sont pas encore éteintes.

Le canton de Berne indique être actuellement dans le plus pire scénario pour conduire ce projet de regroupement. Ce qui ne l’empêche pas de le redimensionner encore et encore. Il a invité les entreprises intéressées par ce futur campus à revoir leur copie dans le but d’en diminuer encore les coûts.

Nouvelles exigences parasismiques
Parallèlement, le canton de Berne veut donc mettre le projet à l’enquête dès début 2022. Il entend proposer un dossier révisé, en enlevant quelques espaces de dégagement au profit de surfaces utiles, pour réduire la taille du bâitment prévu au nord du campus. Cependant, avant même la finalisation du projet, il faut déjà l’adapter aux nuisances causées par le trafic ferroviaire à proximité, ainsi qu’à de nouvelles exigences parasismiques et d’hygiène de l’eau potable. Cela coûte plus cher, avoue le canton dans son communiqué.

Un an de retard
Quoi qu’il en soit, le nouveau campus de Bienne pourrait voir le jour d’ici 2027, soit avec une année de retard que son planning initial. Il faudra aussi que la Haute Ecole spécialisées organise le déménagement de plusieurs de ses départements, comme ceux actuellement  basés à Berthoud.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.