16:04 MONDE DE LA CONSTRUCTION

L’Empire State Building trouve sa nouvelle vie dans l’écologie

Teaserbild-Quelle: The Empire State Building

Pour ses 90 ans, l’Empire State Building de New York s’engage résolument dans l’éco responsabilité. La gestion énergétique de cette tour emblématique est en effet un exemple d’ingéniosité. Son design art déco est préservé jusque dans ses moindres détails.

Empire State Building 2

Quelle: The Empire State Building

Depuis le mois de février, la tour emblématique de Manhattan est alimentée en électricité à partir d’éoliennes.

C’est un vieux gratte-ciel, mais il adapte ses charmes art déco aux techniques les plus modernes. L’Empire State Building de New York célèbre le 1er mai ses 90 ans, mais son architecture emblématique n’a pas pris une ride. Bien au contraire, son dernier programme de rénovation en fait un laboratoire écoresponsable.

A témoin cette alimentation énergétique provenant exclusivement de l’éolien. En compagnie de doute autre immeuble de Manhattan, la tour opère ainsi un virage à 180 degrés par rapport aux préoccupations de ses constructeurs. Certes, pas d’éoliennes en son sommet, à plus de 400 m de hauteur, mais un concept qui visite à réduire sa consommation.

Fenêtres mieux isolées
Les dernières rénovations ont permis aussi de changer les 6500 fenêtres du bâtiment pour les équiper d’une isolation supplémentaire. Celles-ci ont aussi été dotées de protections solaires qui régulent la température intérieure des locaux. Avec des luminaires intelligents, placés dans les 85 étages de bureaux, l’éclairage participe aussi aux efforts de gestion écologique de la consommation de la tour.

L’Empire State Building se veut aussi un laboratoire de recherche pour réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Les ascenseurs récupèrent aussi l’éneregie perdue sous forme de chaleur et les radiateurs sont dotés de barrières thermiques réfléchissantes.

Ces atouts font de ce vieux building un joyau d’ingéniosité, digne de la tradition de sa construction entre 1929 et 1931. Le chantier a duré moins de deux ans pour la première tour de plus de 100 étages du monde. Sa charpente métallique a été louée de tous les architectes pendant longtemps Le style art déco a survécu à tous les travaux d’amélioration du bâtiment. Cela en dépit du fait que sa hauteur a été supplantée depuis, et de loin !

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.