Les Romands sont venus en petit nombre mais sans regrets à Swissbau 2020

Écrit par: Philippe Chopard
Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

Vu de Suisse romande, le salon Swissbau n’est plus aussi attractif que par le passé. Pourtant, la quinzaine d’entreprises romandes qui ont participé à l’édition 2020 de la grand-messe bâloise de la construction, de la planification et de l’immobilier ont pu y nouer de fructueux contacts. Venir à Bâle tous les deux ans reste un bon plan de marketing. Il faut dire que la manifestation a attiré du plus de 92.000 visiteurs, 902 exposants et 13 pays différents.

Swissbau 2020 1

Quelle: Philippe Chopard

Swissbau est le rendez-vous européen de la construction et du bâtiment. Mais certains estiment que la manifestation pèche par son gigantisme.

Pour un Valaisan, Bâle et Swissbau sont loin. La distance est l’un des éléments qui retient les entreprises romandes à faire le pas de participer au grand salon de la construction, de la planification et de l’immobilier. D’ailleurs, les stands francophones ont été moins nombreux lors de l’édition 2020. Sans pour autant péjorer la qualité des échanges.

Swissbau est-il victime du Röstigraben? La quinzaine de Romands qui y ont tenu un stand relativisent. «Nous sommes ici pour nous présenter, nouer des liens et observer ce que fait notre concurrence», souligne Pierre Reichmuth, directeur du marketing chez Isover Saint-Gobain SA, à Lucens (FR).

Cette entreprise, habituée à participer à différents salons de Suisse, comme Habitat et Jardin ou Holzbau, s’est déplacée à Bâle avec une large palette de nouveaux produits. «En observant les allées, nous remarquons que certains ne sont pas venus cette année, indique encore Pierre Reichmuth. D’autres stands attenants au nôtre en ont profité pour s’agrandir».

Avec ses 902 exposants répartis sur 110 000 m2, Swissbau 2020 est gigantesque aux échelons suisse et européen. Mais cela n’a pas retenu Olivier Nadot et son entreprise de domotique de louer un emplacement pour la première fois. «Nous voulons nous développer dans toute la Suisse, comme entreprise spécialisée dans notre secteur, explique-t-il. Même si le coût d’un stand à Swissbau est élevé, nous sommes là et nous ne le regrettons pas une seconde».

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.