08:09 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Premier recul du taux de logements vacants depuis douze ans

Teaserbild-Quelle: Michel Gaida, licence Pixabay

Au 1er juin 2021, on dénombrait 71'365 logements vacants en Suisse, soit 1,54% du parc de  logements (maisons individuelles comprises). Ce sont 7467 unités de moins qu’au mois de juin  2020, soit une baisse de 9,5%. Il s’agit du premier recul du taux de logements vacants depuis douze  ans selon l’Office  fédéral de la statistique.

Logements vacants en Suisse: analyse des taux d'occupation

Quelle: Michel Gaida, licence Pixabay

Mauvaise nouvelle pour les locataires ou les futurs propriétaires: le choix de logements s'est restreint durant la pandémie.

Le taux de logements vacants a baissé de 0,18 point de pourcentage, passant de 1,72% à 1,54% en  un an. Le 1er juin 2021, jour de référence, six grandes régions sur sept faisaient état d’un nombre de  logements vacants inférieur à celui d’un an plus tôt. Les reculs ont été les plus marqués dans les  grandes régions de la Suisse orientale (baisse de 2,08% à 1,74%) et de la Suisse du Nord-Ouest  (baisse de 1,96% à 1,64%). Seule la grande région du Tessin a enregistré une légère hausse du taux  de logements vacants (+0,12 point, à 2,83%). 


Logements impossibles à trouver à... 

Au niveau cantonal, le taux de logements vacants était le plus bas dans le canton de Zoug (0,34%).  Les cantons de Genève (0,51%), de Zurich (0,72%), des Grisons (0,87%), d’Obwald (0,96%), de Bâle Campagne (0,97%) et de Schwyz (0,99%) ont également enregistré des taux de logements vacants  inférieurs à 1%. De manière générale, le taux de logements vacants était inférieur à la moyenne  nationale dans onze cantons. Malgré un léger recul, le canton de Soleure affiche à nouveau le taux  de logements vacants le plus élevé au niveau national (3,15%). C’est aussi le seul canton à franchir la  barre des 3%. Viennent ensuite les cantons du Tessin (2,83%), d’Appenzell Rhodes-Intérieures (2,59%)  et du Jura (2,56%).


En chiffres absolus...

On dénombre 7467 logements vacants de moins sur le marché qu’au 1er juin 2020. Le nombre de logements vacants a connu les plus fortes baisses dans les cantons  d’Argovie (–1724 unités), de Berne (–1366 unités) et de Zurich (–1331 unités). Le canton de Berne  comptait le plus grand nombre de logements vacants (9312 unités). Le canton du Tessin est celui  qui a enregistré la plus forte hausse du nombre de logements vacants proposés sur le marché  (+378 unités). À l’échelle de la Suisse, le nombre de logements vacants a diminué dans seize cantons et augmenté dans dix cantons. 


Pénurie de biens à vendre 

Le 1er juin 2021, 60'775 logements à louer étaient vacants. Cela représente une baisse de  5545 logements ou de 8,4% par rapport à juin 2020. Le nombre de logements à vendre a connu une  forte baisse de 15,4%. Dans l’ensemble, on dénombrait encore 10 590 logements vacants à vendre  (–1922 unités) au jour de référence. Le nombre des maisons individuelles vacantes sur le marché a diminué de 1371 unités ou de 18,8%  par rapport au 1er juin 2020. Au niveau de la Suisse, 5940 maisons individuelles étaient vacantes au  jour de référence. 


Quatre pièces plus rares  

Par rapport au 1er juin 2020, le nombre de logements vacants s’est réduit dans toutes les catégories (nombre de pièces), à l’exception de ceux d’une pièce. L’offre a diminué le plus fortement pour les  logements de quatre pièces ou plus (entre –16,5% et –20,7%). Seul le nombre des logements d’une  pièce a augmenté légèrement en un an (de 559 unités, soit une hausse de 9,2%). La plupart des  logements vacants sont des trois pièces (24 029 unités) ou des quatre pièces (18 919 unités). 

 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.