09:07 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Travail au noir : entreprise mise au ban à Bulle

Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

Jeudi 14 juillet, la police cantonale fribourgeoise est intervenue à Bulle pour mettre les scellés sur un chantier situé dans le quartier de la nouvelle gare de Bulle. Trois ressortissants chinois travaillaient sans permis de séjour ni de travail.

echafaudages

Crédit image: Jean-A. Luque

En attendant que l'entreprise italienne se mette en conformité, le chantier a été mis sous scellés. (Photo prétexte)

Police cantonale de Fribourg et Service public de l’emploi (SPE) sont intervenus jeudi dernier pour contrôler un chantier d’un futur établissement public dans le nouveau quartier de la gare de Bulle. Les travaux ont été stoppés et le chantier mis sous scellés selon les informations recueillies par le quotidien fribourgeois La Liberté.

Ouvriers au noir expulsés
Trois ouvriers chinois, employés par une entreprise milanaise spécialisée dans les restaurants clefs en main, ont été interpellés et interrogés par les inspecteurs du SPE. Ils travaillaient à Bulle sans permis de séjour ni de travail. Ils ont été renvoyés en Italie où ils résident.

Entreprise dénoncée
Le SPE a dénoncé l’entreprise au Ministère public. Elle risque une forte amende. Il a également signifié l’interdiction d’accès sur le lieu de travail et a interdit d’activité l’entreprise... jusqu’à ce qu’elle donne toutes les garanties de mise en conformité.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.