17:02 TECHNIQUE

Un béton qui fixe le dioxyde de carbone au lieu de le libérer

Teaserbild-Quelle: Neustark

La société Neustark, une spin-off zurichoise, lance un béton écologique qui fixe le dioxyde de carbone au lieu de le libérer dans l’atmosphère. Ce produit a déjà séduit la ville de Berne.

Tout le monde y va de son couplet écologique dans le monde de la production de béton. Et cela débouche sur toute une série de nouveaux matériaux destinés à promouvoir la durabilité dans la construction, tout en luttant contre les émissions de dioxyde de carbone dans le bâtiment.

Dernière en date, une spin-off de Zurich, la société Neustark, vient de lancer un béton dont le bilan carbone s’améliore à la fois dans sa production et dans le recyclage. Elle a pu trouver ses débouchés auprès de différents producteurs, ainsi qu’’à la ville de Berne qui l’a utilisé pour l’un de ses nouveaux bâtiments publics.

Nouvelle société romande

Neustark affirme dans un communiqué que son béton met 10% de moins de dioxyde de carbone que les autres. Plusieurs sociétés suisses l’ont déjà adopté. En Suisse romande sera aussi créée PQR béton en juin 2021, pour recourir à ce type de matériau écologique. Chez Kibeco, le procédé de Neustark se combine avec la livraison de béton avec des camions à propulsion électrique.

Béton Neustark 2

Crédit image: Neustark

Le procédé vise à inonder le granulé de béton avec du dioxyde de carbone pour lier celui-ci.

Le procédé de Neustark inonde le granulé de béton de dioxyde de carbone pour le lier durablement. Les émissions de gaz y sont donc piégées au lieu de se répandre dans l’atmosphère. La propriété des matériaux utilisés permet aussi de réduire la proportion de ciment.

Neustark veut produire du béton écologiquement neutre d’ici 2025. De quoi dire que le remplacement du béton par d’autres matériaux écologiques n’est pas forcément la seule solution pour dissiper les effets néfastes de la construction sur le climat.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.