15:01 OPINIONS

Une initiative pour sauver le Mormont des appétits d’Holcim

Teaserbild-Quelle: Holcim

Les opposants à l’extension de la gravière du Mormont, près d’Eclépens (VD), ne désarment pas. Ils viennent de lancer une initiative pour sauver le site des appétits du cimentier Holcim. Ils demandent au canton de réduire l’importance du béton dans la construction.

Holcim a des vues sur la colline du Mormont (au fond) pour poursuivre l'exploitation de ciment à Eclépens (VD)

Crédit image: Holcim

Les associations de défense de la colline du Mormont ne veulent décidément pas que le cimentier Holcim agrandisse sa gravière.

L’opposition à la bétonisation repart de plus belle dans le canton de Vaud, avec le lancement d’une nouvelle initiative pour sauver la colline du Mormont, près d’Eclépens. Selon 24 heures, un large éventail de personnalités de gauche et de diverses associations s’en prend toujours à l’exploitation du site par le cimentier Holcim. Ils entendent militer pour une construction « plus écologique », dans la foulée de l’évacuation musclée de la colline en mars dernier.

L’initiative appuie le combat de l’Association pour la sauvegarde du Mormont, qui a déposé il y a longtemps un recours devant le Tribunal fédéral pour lutter contre les projets d’extension de la gravière exploitée par Holcim. L’association a confiance en la justice en espérant que celle-ci désavoue le cimentier.

Trouver des alternatives
L’initiative lancée ces jours demande notamment de faire cesser l’exploitation du Mormont par Holcim. Elle veut inscrire dans la Constitution vaudoise la recherche de matériaux alternatifs au béton dans la construction. Elle a été lancée à Malley, sur le site de la future construction d’une tour en bois. La récolte de signatures a évidemment tune couleur politique puisque les partis sont en campagne pour le renouvellement du Grand Conseil vaudois.

La première tour en structure bois de Suisse romande est mise à l’enquête à Malley

Les opposants au cimentier se basent sur le projet de tour en bois de Malley pour faire avancer la cause de la construction écologique dans le canton de Vaud.

Le canton de Vaud fait déjà beaucoup pour le bois dans ses projets de construction. Il ne manque pas une occasion de l’affirmer. Holcim, pour sa part, prétend œuvrer aussi pour une construction moins gourmande en émissions de dioxyde de carbone, principal problème soulevé par ses opposants. Le cimentier est actuellement confronté à quelques actes de vandalisme.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.