15:07 PROJETS

Détruite par l'Etat islamique, la mosquée An-Nuri de Mossoul va être réhabilitée

Teaserbild-Quelle: Faisal Jeber, œuvre personnelle, CC BY-SA 4.0

La «tour penchée de Mossoul» en référence au célèbre minaret incliné sera reconstruite et agrandie. Datant du XIIe siècle ce bâtiment emblématique a été visé et en grande partie détruit par l'Etat islamique il y a 5 ans. 

Le minaret de la mosquée An-Nuri en 2013 avant que l'Etat islamique ne tente de le détruire.

Crédit image: Faisal Jeber, œuvre personnelle, CC BY-SA 4.0

Le minaret de la mosquée An-Nuri en 2013 avant que l'Etat islamique ne tente de le détruire.

C'est un peu la version moyen-orientale de la tour de Pise. Peu après son achèvement à la fin du XIIe siècle, le minaret de la mosquée An-Nuri de Mossoul s'est mis à pencher. Selon la légende, il a commencé à faire cette révérence lorsque Mahomet l'a survolé lors de son ascension céleste. Les chrétiens, eux affirment, que la tour s'incline en direction du tombeau de la Vierge Marie. Plus prosaïques, architectes et ingénieurs assurent que cette inclinaison coupable est due à la construction et aux briques.

Vidéo de l'Unesco sur le projet.

«La tour penchée de Mossoul» a traversé les siècles, mais l'Etat islamique (EI) a rasé une grande partie de la mosquée lors de la bataille de Mossoul en 2017, tout comme de nombreux autres trésors architecturaux et culturels de la ville. Quelques années auparavant les djihadistes aient déjà tenté de détruire le minaret, car il était contraire à leur interprétation de l'islam. Les habitants avaient alors empêché les combattants de le faire en formant une chaîne humaine.

Raviver l'esprit de Mossoul
Peu après la libération de Mossoul, l'Unesco a lancé en 2018 un projet d'aide ambitieux: l'initiative «Revive the Spirit of Mosul». Elle a notamment pour objectif de restaurer les monuments et les symboles de la ville. Parmi eux, outre deux églises se trouve la mosquée An-Nuri et son minaret. Le projet, qui devrait être réalisé d'ici 2024, a été conçu par les architectes égyptiens ADD Architects. Ils ont remporté le concours d'architecture organisé par l'Unesco pour le site religieux en collaboration avec le ministère irakien de la Culture et le propriétaire, le Waqf sunnite.  

Pour la réalisation du projet de reconstruction le bureau d'architecture ADD Architects a notamment fait appel aux traditions architecturales de Mossoul.

Crédit image: ADD Architects

Pour la réalisation du projet de reconstruction le bureau d'architecture ADD Architects a notamment fait appel aux traditions architecturales de Mossoul.

Les architectes ne veulent pas se contenter de faire revivre le lieu de culte en reconstruisant la salle de prière et en créant des espaces supplémentaires pour les femmes et les fidèles VIP. Ils désirent créer également un lieu de rencontre au sein de la vieille ville. Pour ce faire, ils ouvrent le complexe au public via cinq accès par les rues principales environnantes. En outre, des cours intérieures et des jeux d'eau doivent inviter à la détente tout en offrant ombre et fraîcheur.

Ruines de la salle de prière mises en valeur
Les architectes souhaitent conserver les ruines de la salle de prière du XIIe siècle et les intégrer dans le complexe. On doit pouvoir la visiter sans que cela ne perturbe les services religieux à l'intérieur. Pour la construction, il est prévu de réutiliser autant de vestiges et d'éléments de construction que possible.

Visualisation de l'ensemble du complexe prévu vu du ciel.

Crédit image: ADD Architects

Prévisualisation de l'ensemble du complexe vu du ciel. Cours intérieures et verdure sont généreusement pensés.

Les projets définitifs sont actuellement présentés à la population lors d'une exposition. Cette dernière a également joué un rôle clé dans la planification en participant à des ateliers et en faisant part de ses souhaits. Khaled El-Deeb d'ADD Architects a déclaré au portail d'information architecturedigest.com: «Avec ce projet, nous ne voulions pas marquer le quartier de notre empreinte, mais l'intégrer dans son contexte urbain».

(Silva Maier)

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.