14:10 PROJETS

D'ici 12 ans, Lausanne se chauffera majoritairement au renouvelable

Teaserbild-Quelle: SIL, Ville de Lausanne

Comment couvrir 75 % des besoins de chaleur avec une énergie 100 % renouvelable à l’horizon 2050? La Ville de Lausanne mise sur le chauffage à distance pour atteindre cet objectif.  Notamment par la construction de trois nouvelles centrales.

Grande étape pour un chauffage à distance lausannois 100 % renouvelable

Crédit image: SIL, Ville de Lausanne

Les nouvelles centrales de chauffe permettront à l'énergie renouvelable de dominer les ressources du réseau à distance.

Le Plan climat de la Ville de Lausanne prévoit de rendre son chauffage à distance 100 % renouvelable d’ici 2035 dans un premier temps, et de développer cette ressource pour couvrir 75 % de ses besoins en chaleur d’ici 2050. Pour atteindre ces objectifs, 170 millions de francs seront investis pour construire trois centrales de production et de distribution à Ouchy, Vidy et Malley, deux stations d’échange de chaleur et les conduites principales permettant de déployer le réseau de chaleur dans ces quartiers. 

Mixité énergétique
Quelques chaufferies (Bossons, Malley, Elysée, STEP) ont déjà permis de poser les premiers jalons d’un développement plus ambitieux. Pour diminuer les émissions de dioxyde de carbone, la Municipalité prévoit d’étendre plus largement ce réseau de chauffage à distance et de l’alimenter grâce à des sources renouvelables, telles que l’eau du lac, la géothermie, le bois ou encore le biogaz. Elle présente aujourd’hui sa vision d’ensemble du développement de ce réseau de chaleur et demande le financement nécessaire. 

SIL

Crédit image: SIL, Ville de Lausanne

Le Léman, la géothermie et le bois seront utilisées pour développer le réseau.

Pour pouvoir intégrer la chaleur produite grâce aux énergies renouvelables, les réseaux historiques à très haute température (175°C et 130°C) devront être abaissés d‘environ 40 à 50°C. La chaleur distribuée dans le réseau actuel de chauffage à distance passera de 400 GWh/an actuellement à 800 GWh/an, grâce à la création de nouvelles infrastructures de production. Pour augmenter la production de chaleur renouvelable à Lausanne, plusieurs projets sont déjà en cours, tels que la création d’une installation de gazéification du bois à Epalinges et la géothermie hydrothermale de moyenne profondeur dans l’Ouest et le Nord lausannois.

Lac, eaux usées et gaz
Le préavis présenté ce jour par la Municipalité demande le financement de trois nouvelles centrales de production pour atteindre ces objectifs. Le premier financement concerne une centrale de production à partir des eaux du lac à Ouchy  pour le montant de 54,3 millions de francs et le second se rapporte à une installation fonctionnant à partir des eaux de la station d’épuration de Vidy pour un montant de 74,6 millions de francs. La troisième demande concerne une centrale de distribution et de production de chaleur à partir de gaz, renouvelable d’ici 2035 à Malley pour la somme de 13 millions de francs, Ce qui permettra d’abaisser la température d’une partie du réseau ouest de chauffage et d’y intégrer de la chaleur produite à base de bois depuis le futur réseau d’ECUCAD qui sera connecté en 2024.

Froid à distance
Pour distribuer l’énergie produite par ces nouvelles centrales de production et continuer le fort développement du réseau de chauffage à distance, l’exécutif lausannois demande également le financement du réseau reliant les productions de Vidy à Malley pour 8,4 millions de francs et le développement des conduites principales dans le quartier d’Ouchy pour 13,8 millions. Après des études approfondies, la Municipalité entend également déployer, si la demande est suffisante, un réseau de froid à distance, avec l’eau du lac, dans le quartier d’Ouchy, pour réduire la consommation électrique liée à la climatisation.

Le calendrier établi pour ces travaux est particulièrement ambitieux. Les centrales pourraient être construites prochainement. Les investissements présentés courent jusqu’en 2030. Il s’agit là d’un pan important de la concrétisation du Plan climat de la Ville, qui s’attaque à la source de pollution directe principale sur le territoire lausannois : le chauffage des bâtiments.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

CPC Solution AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.