10:10 PROJETS

Du bois préfabriqué pour construire un nouveau complexe scolaire à Romont

Teaserbild-Quelle: Deillon Delley Architectes SA

Romont (FR) construira un nouveau complexe scolaire pour son école obligatoire ! Le Conseil général vient d’allouer 50 millions pour réaliser deux bâtiments en bois préfabriqué, comprenant salles de classes et de sport dans le voisinage du Cycle d’orientation de la Glâne.

En Bouley Romont

Crédit image: Deillon Delley Architectes SA

Le nouveau collège d’En Bouley se compose de deux volumes réservés aux classes et au sport.

Le futur centre scolaire En Bouley de Romont (FR) répondra aux besoins de toute la ville tout en proposant des synergies avec le Cycle d’orientation (CO) de La Glâne. C’est donc un investissement de 50 millions en faveur de la formation que le Conseil général vient d’avaliser. Avec une forte dominance du bois dans la future construction.

Le projet prévoit de construire un bâtiment scolaire de trois étages et des salles de sport, sur un terrain de 14'000 m² situé entre le Cycle d’orientation et le Bicubic, au sud-ouest de la ville médiévale. Il sera destiné aux élèves des premiers niveaux Harmos. L’école et les salles de sports seront reliées par un corridor enterré au rez-de-chaussée inférieur. Les accès au complexe seront séparés de ceux réservés au CO voisin.

Le complexe prévoit la construction de deux volumes en bois. Tout d’abord, trois étages comprenant 32 salles de classes et d’appui, quatre cuisines, des bureaux et des locaux réservés au corps enseignant, ainsi que 200 places en abris de protection civile. Les salles de sport seront réparties dans deux bâtiments reliés par une sorte de pont permettant de se voir. Outre les écoles, le groupement de gymnastique artistique du sud fribourgeois pourra s’y entraîner.  Les infrastructures sportives du site seront gérées par les écoles et le CO.

Béton enterré et lamellé-collé en façade
Les travaux prévoient d’enterrer la partie arrière du bâitment scolaire dans une structure en  béton. Ce matériau constituera aussi le socle des salles de sport.  Cependant, le maître d’ouvrage aura recours au bois préfabriqué pour l’enveloppe et la toiture. Une structure de poteaux en lamellé-collé supportera une dalle faîtière en bois et des caissons du même matériau. Le toiture sera en partie végétalisée et couverte de panneaux photovoltaïques.  Le complexe bannira toute énergie fossile pour la production de chaleur et d’eau chaude sanitaire. Certains locaux seront équipés d’ouvrants motorisés pour assurer le meilleur confort thermique à ses occupants. La ventilation du complexe sera naturelle et automatisée.

Le projet est désormais voté. Il sera mis à l’enquête publique. Les travaux devraient commencer en mars-avril 2023 pour durer seize mois. L’exploitation du complexe devrait couter près de 3 millions par année à la commune.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.