14:15 PROJETS

Genève protège ses futurs grands quartiers contre les crues de l'Aire

Teaserbild-Quelle: Etat de Genève

L'Etat de Genève a renaturé plus d'un kilomètre de l’Aire, entre Certoux (GE) et la frontière française. Les futurs quartiers de l’ensemble Praille-Acacias-Vernets seront ainsi mieux protégés contre les crues. Priorité est mise sur la biodiversité et la qualité de l'eau. 

Vallon de l'Aire Genève

Crédit image: Etat de Genève

La revalorisation du cours d'eau de l'Aire permet de préserver la biodiversité dans un milieu urbanisé en pleine transformation.

Après deux ans de travaux d'aménagement, la renaturation de l’Aire, à Genève, franchit une nouvelle étape dans sa partie rurale. Cela avant sa remise à ciel ouvert dans le cadre des futurs quartiers de Praille-Acacias-Vernets. Les travaux réalisés pour cette 4e étape ont fait l'objet d'une autorisation de construire obtenue en 2021 et sont pris en charge par le fonds cantonal de renaturation, alimenté principalement par les taxes et redevances hydroélectriques.

Lit naturel retrouvé
Les variations pluviométriques liées au changement climatique et l'étanchéité des sols confirment toujours davantage la nécessité de mettre en place des mesures pérennes pour protéger les personnes et les biens contre les risques de crues et d'inondations. La renaturation de l'Aire a permis de réaliser ces objectifs dans tout le bassin versant de la rivière, de Certoux jusqu'à son embouchure à la Jonction. La rivière a quitté son canal en béton pour retrouver un large lit majeur naturel capable de recevoir les crues. Et pour les phénomènes exceptionnels, des ouvrages de sécurité, comme une digue en amont de l'autoroute ou en amont du village de Lully viennent compléter le dispositif..

En « plaque de chocolat »
Le transport originel des sédiments a été rétabli, laissant ainsi les matériaux alluvionnaires disponibles dans le cycle naturel de vie de la rivière. Des îlots à la forme de losange ont été réalisés en rive gauche du cours d'eau, sur 70% de son linéaire. Ce processus naturel dit de morphologie en «plaque de chocolat» permet de redonner de l'espace à la rivière. En libre circulation dans un dédale de sillons au milieu de losanges, celle-ci façonne elle-même son lit, au gré des écoulements et des crues. Ainsi, de nombreux milieux favorables au développement d'une flore et d'une faune diversifiée prennent vie. Dans le cadre de cette étape, ce ne sont pas moins d'une dizaine de milliers d'arbustes, roseaux et autres semences, ainsi que 125 arbres, qui ont été plantés et verdiront dès l'arrivée des beaux jours.

Aire de loisirs et de détente
Dans le secteur du Pré-des-Noyers et en rive droite, la population peut profiter d'un espace récréatif partagé, équipé et sécurisé le long d'une promenade restaurée et élargie sur plus d'un kilomètre. Une nouvelle passerelle piétonne, située en amont du pont de Certoux, permet de traverser l'Aire en toute sécurité.

Au total, plus de 5 km de rivière ont été revitalisés grâce à l'engagement de tous les partenaires concernés (associations d'habitants riverains, autorités communales, organisations agricoles, associations de protection de l'environnement.) intégrés depuis le début du projet.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

CPC Solution AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.