15:07 PROJETS

Implenia s’engage dans le creusement du tunnel ferroviaire du Mont-Cenis

Source de l'image teaser: CC_A_4.0/Poudou99

Implenia participera aussi au creusement du tunnel ferroviaire de base du Mont-Cenis, entre la France et l’Italie. Avec d’autres entreprises partenaires, le constructeur suisse pilotera notamment le transfert de galeries déjà construites vers les deux galeries principales côté français et réalisera divers travaux de génie civil.


Le savoir-faire d’Implenia en matière de creusement de tunnels est suffisamment important pour que le groupe suisse participe aussi à l’aménagement du tunnel de base du Mont-Cenis, entre Lyon et Turin. Sur 57,5 km, Implenia va ainsi piloter en partenariat le transfert des ouvrages déjà aménagés dans le cadre de ce projet européen. Soit sur une distance de 4 km et sur la réalisation de futurs ouvrages du tunnel ferroviaire principal.

Les 300 km qui séparent les villes de Lyon et de Turin franchissent les Alpes à la hauteur de Saint-Jean-de-Maurienne, côté français, et de Suse, du côté italien. La construction du tunnel principal et de ses galeries annexes est dirigée par la société Tunnel Euralpin Lyon Turin (TELT), qui attribue les mandats. Implenia a remporté l’appel d’offres pour les aménagements autour du portail ouest, à Villard-Clément. Il s’agira pour lui et ses partenaires de connecter les ouvrages déjà contruites, notamment la tranchée couverte de Saint-Julien-Mont-Denis, au futur tunnel de base. Les travaux vont durer quatre ans et demi. Le contrat décroché par Implenia et ses partenaires rapportera environ 250 millions de francs.

La technique suisse a séduit
Implenia recentre ses activités en Europe sur les infrastructures, notamment routières et ferroviaires. Le contrat décroché auprès de TELT s’inscrit donc dans sa stratégie. Les aspects techniques développés par les Suisses ont particulièrement séduit leurs mandants. Il faut répéter que les tunnels font partie du savoir-faire d’Implenia…

Le projet ferroviaire Lyon-Turin fait partie des neuf axes du réseau de transport ferroviaire européen. Il permettra un transfert massif du transport des marchandises de la route vers le rail, avec des économies d’énergie déjà estimées à 40%. Implenia se trouve en bonne compagnie dans les différents mandats déjà attribués pour sa construction, avec les groupes Eiffage et Vinci. Le coût du creusement du tunnel de base bitubes est estimé à plus 8 milliards d’euros, dont la moitié est financée par l’Union européenne. Plus de dix kilomètres sont déjà forés. La mise en service est prévue pour 2030.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.