17:09 PROJETS

La chirurgie ambulatoire construit son bâtiment à Genève

Teaserbild-Quelle: Meier et Associés Architectes

Devant l’engorgement des HUG dans le domaine de la chirurgie ambulatoire, un centre de santé se révèle nécessaire. Sa construction vient de débuter à Champel (GE). Dès son ouverture en 2025, plus de 10'000 interventions pourront y être pratiquées par année.

Centre santé Champel 2

Crédit image: Meier et Associés Architectes

Le projet de transformation des bâtiments existants s’étant révélé trop onéreux, les HUG ont finalement choisi de construire une extension moderne.

Avec ses 9000 m² dont 4000 seront réservés à la chirurgie ambulatoire, le centre de santé de Champel (GE) sera le plus grand de Suisse à son ouverture en 2025. La première pierre de ce chantier d’envergure vient d’être posée pour soulager à terme les blocs opératoires des hôpitaux genevois.

La construction prendra place sur le site historique de Beauséjour. Autrefois propriété privée, le domaine est devenu au siècle dernier un établissement de bains publics, avant d’être intégré à l’hôpital cantonal en 1943 et poursuivre des missions en faveur de la santé de la population.

Inspiration du Corbusier
Un nouveau bâtiment est désormais en construction. Il agrandira les structures historiques avec une architecture inspirée de celle de l’Uni Dufour, à Genève, elle-même provenant du Corbusier. Le centre de santé se démarquera ainsi par son aspect extérieur brut de décoffrage, dans la ligne du célèbre architecte chaux-de-fonnier.

Centre santé Champel 1

Crédit image: HUG

Le chantier durera environ trois ans.

Le centre de chirurgie ambulatoire comptera quatre salles d’opération pour des interventions sans anesthésie complète, et six locaux réservés à l’urologie, l’orthopédie, l’ophtalmologie, la gynécologie et l’ORL, ainsi qu’aux chirurgies maxillo-faciale et viscérale. Des bureaux et des salles de consultation seront également aménagés dans les étages. Le centre pourra dès son ouverture abriter plus de 10'000 actes chirurgicaux. Ce chiffre pourrait quadrupler d’ici 2040.

Le projet mené par les HUG bénéficie aussi de l’apport et des compétences du groupe Hirslanden pour la chirurgie ambulatoire. Le partenariat conclu aura aussi pour conséquence de stimuler la recherche et la formation. Il permettra enfin aux deux institutions de dépasser le seuil de rentabilité de leur centre commun.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.