14:56 PROJETS

La transformation de l’usine Tavannes Machines stimulée par l’arrivée de la police

Teaserbild-Quelle: DR

Le prochain transfert de Moutier dans le canton du Jura stimule la reconversion administrative de l’ancienne usine Tavannes Machines. Une commission du Grand Conseil bernois préconise l’abandon d’un projet de construction d’un nouveau bâtiment pour la police à Reconvilier au profit de cet ancien fleuron de l’industrie locale.

Tavannes Machines

Crédit image: DR

Ce bâtiment industriel a été construit en 1918. Sa transformation prochaine peut encore absorber divers services de police prévus initialement à Reconvilier.

Prévu en 2026, le transfert de la ville de Moutier dans le canton du Jura bouleverse les institutions du Jura bernois. Il s’agit notamment de trouver de nouveaux lieux pour la police, le tribunal, et divers services administratifs. Le canton de Berne s’y active et l’ancienne usine de Tavannes Machines, fleuron industriel du Jura bernois sera prochainement transformée pour accueillir différents services de l’administration cantonale.

Utilisation de bureaux existants
Le projet prévoit une installation dans des locaux provisoires pendant la période transitoire, notamment à Bienne. La Commission des infrastructures et de l’aménagement du territoire (CIAT) du Grand Conseil bernois a constaté que plusieurs bâtiments cantonaux étaient aptes à accueillir ces services dans le Jura bernois et qu’il n’était pas nécessaire d’en construire de nouveaux.

La pérennisation des locaux provisoires rendrait notamment superflue la construction onéreuse d’un nouveau centre à Reconvilier (BE) et l’objectif du projet Avenir Berne romande de renforcer la place du Jura bernois serait alors mis en œuvre, indique la commission dans un communiqué. Selon elle, le Grand Conseil doit approuver, sous réserve de ces conditions, un crédit de 1,45 million de francs demandé pour l’étude de la reconversion de l’ancienne usine de Tavannes Machines.

Un fleuron à transformer
L'ancienne usine, témoin d’un passé industriel aussi glorieux que malheureusement révolu doit impérialement être rénovée pour pouvoir accueillir les nouveaux bureaux. La commission et le Grand Conseil souhaitent que les anciens locaux de l’usine soient entièrement occupés par l’administration et propose au Grand Conseil que la police stationnaire et le Ministère public déménagent aussi dans ce bâtiment. La commission est convaincue que cette configuration serait une bonne solution pour la population et les unités administratives concernées, en plus d’optimiser au maximum les coûts.

L’entreprise qui a construit Tavannes Machines en 1918 a fait faillite en 1986 et ses activités ont été revendues par lots. Le bâtiment a changé de mains en 1987, et le canton doit encore le racheter. Sa transformation coûtera entre 40 et 45 millions de francs, rachat compris. Le Grand Conseil bernois doit encore avaliser ce projet.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.