08:02 PROJETS

La Ville de Neuchâtel améliore progressivement l’accès à ses bus

Teaserbild-Quelle: Ville de Neuchâtel

La législation fédérale impose aux pouvoirs publics de rendre les transports publics accessibles aux personnes à mobilité réduite avant 2024, mais la Ville de Neuchâtel n’a pas réussi à remplir cette mission dans les délais. Elle a certes effectué quelques travaux pour améliorer la situation, notamment pour les 193 arrêts de bus qu’elle possède.

LHand Neuchâtel

Crédit image: Ville de Neuchâtel

Près de la moitié des arrêts de bus de la ville ne sont pas encore adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Partout en Suisse, les pouvoirs publics s’efforcent de rendre les arrêts de transports publics accessibles aux personnes à mobilité réduite. Il s’agit de remplir les exigences de la législation fédérale, avant l’échéance fixée au 1er janvier 2024. Or, la Ville de Neuchâtel et ses 193 arrêts de bus sont encore loin du compte.

Beaucoup n’y prêtent pas attention, mais pour le public à mobilité réduite, pouvoir monter dans un bus sans avoir planifié son trajet de A à Z, ni demander au chauffeur de sortir la rampe, constitue un vrai progrès. C’est pour rendre l’espace public accessible en toute autonomie que la Loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (LHand) est entrée en vigueur en 2004, avec un délai de transition de 20 ans pour la transformation des points d’arrêts.

Collaboration intensive
Pour améliorer l’accessibilité de ses transports publics, le canton et la Ville de Neuchâtel ont collaboré étroitement avec la compagnie TransN et les milieux du handicap. Un plan d’action repense entièrement l’emplacement de la zone d’arrêt, située par exemple dans une courbe. Il veut aussi améliorer les cheminements piétonniers, en déplaçant le passage pour piétons ou en ajoutant un îlot. Malgré l’engagement des acteurs impliqués et les mesures déjà entreprises, à Neuchâtel, 51 % des arrêts sont adaptés et 27 % accessibles avec l’aide du chauffeur, la mise en œuvre de la LHand restera inachevée au 1er janvier 2024. Les personnes à mobilité réduite bénéficieront d’un service de navette à la demande, organisé et financé par les propriétaires des points d’arrêt.

Installation de quais adaptés aux PMR
Les prochains travaux d’adaptation de quais LHand seront donc les arrêts fréquentés des Portes-Rouges, à l’est de la Ville, et du Clos-de-Serrières, à l’ouest. Ils débuteront dans le cours de l’année
prochaine en même temps que d’autres travaux d’infrastructures agendés Pour les institutions partenaires engagées dans ce vaste chantier d’adaptation, la manière de poursuivre les adaptations LHand est la bonne. En 2024, il s'agira de continuer ces efforts afin d'augmenter continuellement la fréquentation des transports en commun par les personnes en situation de handicap. Parallèlement aux navettes prévues par l’Alliance Swisspass, des solutions individualisées peuvent aussi être mises en place localement, pour une plus grande efficacité.

Pour le directeur de Centrevue, qui vise l’autonomie et l’intégration des personnes en situation de handicap visuel, la réalisation de marquages tactilovisuels dans tous les arrêts de bus depuis trois ans permet non seulement aux personnes aveugles et malvoyantes mais aussi aux usagers d’un certain âge d’entrer dans le bus plus sereinement. 

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.