08:12 PROJETS

Le bâtiment d'art contemporain de Genève va faire peau neuve

Teaserbild-Quelle: Kuehn-Malvezzi / BologneseImages

«279991», tel est le nom du projet de rénovation du Bâtiment d’art contemporain de Genève. Les bureaux CCHE Genève et Kuehn Malvezzi Projects de Berlin remportent le mandat d’études parallèles visitant à intégrer d’ici 2026 trois institutions culturelles dans un écrin remis à neuf.

Projet lauréat, la proposition «279991» des bureaux Kuehn Malvezzi Projects de Berlin (Allemagne) et CCHE Genève (Suisse) a remporté le concours d'architecture pluridisciplinaire du MEP.

Crédit image: Kuehn-Malvezzi / BologneseImages

Le Bâtiment d'art contemporain et son architecture industrielle intégreront trois institutions culturelles distinctes.

Au bénéfice d’une inscription à l’inventaire du patrimoine genevois, le Bâtiment d’art contemporain 8BAC) va se repenser pour intégrer trois structures. La Ville de Genève a lancé un mandat d’études parallèles pour obtenir son projet de rénovation, grâce à la vision des lauréats genevois de CCHE et berlinois de Kuehn Malvezzi Projects. Les ingénieurs d’Ingphi et de Tecnoservices – ce dernier pour le chauffage et la ventilation – sont également associés à ce futur chantier..

Il s’agit d’organiser dans le bâtiment existant trois institutions culturelles distinctes, à savoir le Musée d’art moderne et contemporain (MAMCO), le Centre d’Art Contemporain Genève et le Centre photographier Genève (CPG), autour d’espaces dédiés à l’accueil du public. Le Fonds d’art contemporain (FMAC) et l’espace culturel Le Commun seront relocalisés en 2022 dans le même quartier.

Le travail sensible de simplification proposé par les architectes au niveau des espaces d’exposition, avec un plan clarifié et rationalisé intègre le projet  «279991».

Crédit image: Kuehn-Malvezzi / BologneseImages

Les vastes locaux seront complètement réorganisés pour accueillir le grand public.

Le projet, baptisé « 279991 », va coûter 40 millions de francs. Il vise à libérer le bâtiment des interventions accumulées au cours du temps, dans le but de restituer l’intégrité des qualités intrinsèques de cet édifice industriel. Une nouvelle entrée, rue des Vieux-Grenadiers, permettra de dynamiser le quartier et constituera un pôle d’attraction en proposant, non seulement un accueil général, mais également un espace de convivialité transparent et accessible à tous les publics. Des travaux de dépollution et d’amélioration thermique de l’enveloppe seront menés avant la transformation des locaux.

Un nouveau lieu emblématique pour l’art contemporain ouvrira ses portes au public, tout en mettant en sécurité un précieux patrimoine architectural.

Crédit image: Kuehn-Malvezzi / BologneseImages

Le nouveau lieu emblématique pour l’art contemporain genevois mettra aussi en sécurité un précieux patrimoine architectural.

Le travail  proposé par les architectes au niveau des espaces d’exposition, avec un plan clarifié et rationalisé, offre une très grande flexibilité pour les diverses scénographies nécessaires aux expositions. Le traitement de la cinquième façade n’a pas été oublié et étend le projet sur la toiture où s’insère un pavillon pour accueillir des interventions artistiques sous couvert et en plein air. L’aspect énergétique et environnemental est intégré dans toute la conception du projet. 

Ainsi, à l’horizon des années 2026-2027 un nouveau lieu emblématique pour l’art contemporain ouvrira ses portes au public, tout en mettant en sécurité un précieux patrimoine architectural.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.