09:11 PROJETS

Le bois du futur gymnase du Chablais ne séduit guère son voisinage à Aigle

Teaserbild-Quelle: Giorgis Rodriguez architectes sàrl

Malgré ses éléments architecturaux séduisants, le projet de nouveau gymnase du Chablais à Aigle (VD) rencontre déjà la méfiance et l’opposition des riverains. Implanté au milieu d’un parc arborisé, le futur établissement fait de bois apparent va pouvoir accueillir 1100 élèves une fois construit.

A peine le Conseil d’Etat vaudois a-t-il présenté les contours du projet de nouveau gymnase à Aigle que la résistance s’organise. Les riverains, conviés en primeur à découvrir le nouveau bâtiment, se mobilisent déjà contre lui, révèle « 24 Heures ». Au centre de la contestation, le chantier de démolition de l’ancien hôpital, provoqué par la future construction, et son prochain ballet de camions. De même, le trafic et les nuisances attendues de la pratique d’activités sportives  en dehors des heures de cours ne séduisent pas le voisinage. Celui-ci se dit déterminé à aller jusqu’au Tribunal fédéral.

Pourtant, le projet présenté par le canton de Vaud et intitulé La Rose des Vents a tout pour plaire : un bâtiment à l’architecture fluide, sur trois niveaux et placé au milieu d’un parc arborisé. Ce volume à la géométrie basse est articulé autour d’un patio central et deux cours latérales.

Assemblage en kit

L’ensemble de la structure sera de plus réalisée en bois apparent. Elle laissera ainsi une large part à la transparence du verre de ses fenêtres. Ses éléments seront préfabriqués en atelier, avant d’être assemblés sur place.

Un vaste hall central donnera accès aux espaces collectifs – salle de sport, restaurant, cafétéria, aula et médiathèque) au rez-de-chaussée. Les salles de classe sont réparties dans les deux autres niveaux, en périphérie du bâtiment pour profiter de la tranquillité du parc.

Le projet est issu d’un concours d’architecture gagné par le bureau Giorgis Rodriguez sàrl. Il est conçu pour une capacité de 1100 élèves. Le canton le justifie par ses prévisions démographiques à court terme. Les communes vaudoises sont en effet confrontées à a nécessité de construire de nouveaux collèges un peu partout. Le coût du projet d’Aigle est estimé à 56 millions de francs. Les travaux devraient être terminés en 2024. A moins que les riverains et la justice en décident autrement…

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Commerce de fer fribourgeois SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.