09:08 PROJETS

Le canton de Genève remettra la rivière de la Drize à ciel ouvert

Teaserbild-Quelle: Etat de Genève

Une urbanisation renaturée passe par la remise à ciel ouvert de la Drize, petite rivière enterrée dans la zone du futur quartier genevois de Praille-Acacias-Vernets. La nature modifiera donc le paysage bâti et densément peuplé de la Cité de Calvin d’ici 2050.

Genève Drize 1

Crédit image: Etat de Genève

La Drize retrouvera le ciel pour créer un vaste espace naturel au cœur du quartier Praille-Acacias-Vernets.

Entre la campagne et la ville, les deux rivières genevoises de L’Aire et de La Drize font partie intégrante du projet du quartier Praille-Acacias-Vernets. Le Conseil d’Etat veut consacrer plus de 60 millions à la remise à ciel ouvert de ces deux cours d’eau en partie enterrés. Une première étape de travaux est déjà prévue jusqu’en 2025.

Le chantier envisagé prévoit de déterrer la Drize sur une longueur de 450 m. Il s’agit aussi de faire passer la rivière sous l’avenue de La Praille et la route des Acacias. Genève entend ainsi soutenir l’aménagement des abords du futur campus de la banque Pictet de Rochemont, qui construit une tour de bureaux et une centaine de logements à Carouge.

Conduites enterrées provisoirement
La remise à ciel ouvert de la Drize ne fera pas que renaturer les abords des futurs bâtiments du quartier Praille-Acacias-Vernets. Elle en constituera la colonne vertébrale. Les travaux de la première étape prévoient la construction de passerelles réservées à la mobilité douce.  Ils en annoncent d’autres plus conséquents, par la réalisation de 2 km de nouvelles conduites enterrées provisoirement sur le futur tracé de la rivière pour évacuer les eaux jusqu’à l’Arve.


Genève Drize 2

Crédit image: Etat de Genève

Les rivières traversant le futur quartier Praille-Acacias-Vernets en direction de l’Arve constitueront la colonne verte d’une zone urbaine réhabilitée d’ici 2050.

Le quartier Praille-Acacias-Vernets sera largement végétalisé autour des rivières qui le traversent. Il s’agit de créer dans les prochaines décennies une vaste espace naturel de 120'000 m² sur 2,5 km de longueur. Les travaux commencent cet automne.

Lire encore: la banque Pictet de Rochemont obtient son permis de construire


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.