15:38 PROJETS

Le futur barrage de Massongex prochainement à l’enquête publique

Teaserbild-Quelle: MBR

Le projet de barrage sur le Rhône à Massongex (VS) est relancé. La construction d’une centrale hydraulique sur le fleuve, longtemps ciblée par les oppositions dans les cantons de Vaud et du Valais en raison de son impact sur l'environnement, sera mise à l’enquête prochainement.


Barrage Massongex 2

Crédit image: MBR

La centrale projetée dans le Chablais pourra alimenter en électricité l’équivalent de 20'000 ménages.

Tout ce qui coule peut donner de l’or. L’industrie hydraulique se développe au gré du débat sur les énergies renouvelables, et cela relance la planification d’un barrage sur le Rhône, dans le Chablais. Selon 24Heures, le projet, longtemps englué dans les oppositions, va ainsi se débloquer. Ses instigateurs ont finalement accepté de dialoguer avec les organisations de protection de l’environnement pour trouver un terrain d’entente.

Le projet de centrale hydroélectrique MBR (Massongex-Bex-Rhône) entre les cantons de Vaud et du Valais, sera donc mis à l’enquête simultanément. Elaboré par les Forces motrices valaisannes, Romande Energie et les Services industriels lausannois, il fait partie du processus de la 3e correction du Rhône, qui fait l’objet de crédits sectoriels en Valais. Il s’agit de créer un palier de production sur le fleuve, à la hauteur de Massongex. Soit une centrale-barrage de basse chute, comme celles actuellement aménagées sur l’Aar ou le Rhin.

Une centrale et quatre passes vannées
Le futur barrage aura une hauteur de 7,5 m pour un début maximal de 220 mᶟ par seconde. Il pourra produire jusqu’à 80 GWh, soit une consommation équivalente à celle de 20'000 ménages. Il comportera une centrale en rive gauche et quatre passes vannées dans le lit du fleuve. Il sera conçu pour laisser passer un débit de crue de plus de 2300 mᶟ par seconde. Le barrage sera franchissable à pied ou en vélo.

Barrage Massongex 1

Crédit image: MBR

Les organisations vaudoises de protection de l’environnement ont obtenu la création d’une zone nature à proximité du futur barrage.

Les organisations vaudoises de protection de l’environnement, WWF et Pro Natura en tête, craignent que la biodiversité des embouchures des trois cours d’eau à cet endroit soit péjorée. Elles ont pu obtenu l’aménagement d’une zone nature dans le périmètre de la future centrale. Il s’agit de créer de nouveaux habitats naturels le long du Rhône.

La production d’électricité d’origine hydraulique est en pleine expansion en Suisse. Le groupe Alpiq va ainsi mettre en service une méga-centrale sous les lacs d’Emosson dès cet été. Le projet de Massongex-Bex, bien plus modeste, date des années 1980. A l’époque, la société Hydro-Rhône voulait construire dix barrages entre Chippis et le Léman.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.