08:13 PROJETS

Le Valais construit un nouveau centre de compétences mutualisé à Conthey

Teaserbild-Quelle: Canton du Valais

Le nouveau centre de compétences mutualisé « ETERPYS », qui est actuellement en voie de construction sur l’ancien site d’Agroscope à Conthey (VS), regroupera à terme des collections patrimoniales du Service de la culture et le centre cantonal des séquestres de la Police cantonale. Le canton en profite pour y déménager  la seconde ligne de production de son centre d’impression. Le projet lui coûtera 25 millions de francs.

Les chefs des Département des finances et de l’énergie, de la santé, des affaires sociales et de la culture, de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS), du Service immobilier et patrimoine ont posé la première pierre de la construction du centre

Crédit image: Canton du Valais

Le nouveau bâtiment permettra une gestion plus rationnelle et plus sécurisée d’un grand nombre d’objets patrimoniaux et séquestrés.

L’Etat du Valais vient de poser la première pierre du centre de compétences mutualisé « ETERPYS » sur l’ancien site de la station Agroscope à Conthey (VS). Le futur bâtiment regroupera les activités de conservation du Service de la culture, ainsi que le centre des séquestres de la Police cantonale et son centre d’impression.

Regroupement de trois sites
Les collections de l’Office cantonal
valaisan d’archéologie et des Musées cantonaux sont actuellement disséminées dans trois lieux de stockage. Ces derniers ne répondent plus aux normes requises en termes de sécurité et de climat pour la conservation du patrimoine mobilier. Ces trois dépôts sont en outre saturés et n’offrent pas les surfaces nécessaires à l’accroissement des collections des Musées cantonaux et à la multiplication des découvertes archéologiques. Le nouveau bâtiment en construction permettra d’accueillir les différentes collections dans des conditions de conservation adéquates. Il permettra également d’assurer la mission d’étude et de médiation du patrimoine d’importance cantonale en étant accessible au public.

La Police cantonale, sur mandat des autorités judiciaires, est chargée de la gestion des objets séquestrés à des fins de pièces à conviction. Actuellement ces objets sont gardés en différents lieux qui ne permettent pas leur gestion rationnelle. Le nouveau centre offrira la possibilité d’y gérer de manière centralisée l’ensemble des pièces à conviction et de disposer d’un outil adapté aux besoins, notamment en termes de sécurité et de confidentialité. De plus, un local d’expertise est prévu pour permettre les investigations scientifiques qui doivent être menées sur certains objets placés sous séquestre.

La structure métallique des niveaux hors terre permet une grande modularité dans l’aménagement des espaces du nouveau centre.

Crédit image: Canton du Valais

La structure métallique des niveaux hors terre permettra une grande modularité dans l’aménagement des espaces du nouveau centre.

Le second centre d’impression exploité par le Service cantonal valaisan de l’informatique sera également déplacé dans le nouveau bâtiment. Ceci permettra d’instaurer une redondance en cas de destruction (incendie, inondation, etc.) du centre utilisé actuellement et dans lequel se trouve les deux lignes de production de documents de l’Etat. La continuité des services d’impression et de mise sous plis sera ainsi mieux assurée.

Bâtiment sur trois étages
Au niveau architectural, le bâtiment conçu par le bureau mor& architectes se développe sur trois niveaux: un sous-sol et deux niveaux hors terre. Alors que le sous-sol se définit par une construction monolithique en béton, les niveaux hors terre sont rythmés par une structure métallique qui offre une grande modularité pour l'aménagement des espaces. Le projet contient deux entités très distinctes: une zone sécurisée pour la Police cantonale et une zone publique pour le service de la culture, dans laquelle vient s’insérer le centre d’impression.

Le site devrait être mis en service en automne 2025. Le projet est financé à hauteur de 25 millions de francs par le Fonds pour le financement des investissements et la gestion des biens immobiliers de l'Etat (FIGI).

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

COFFRAGES COSMOS

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.