09:01 PROJETS

Le vent tourne en faveur des futures éoliennes du Jura neuchâtelois

Teaserbild-Quelle: Photomontage Eole de Ruz

L’intensité de la contestation des éoliennes dans le Jura neuchâtelois est en baisse. Le projet Eole de Ruz a passé presque sans encombre l’étape de la mise à l’enquête publique, et ses initiateurs promettent de travailler avec les défenseurs de l’environnement pendant sa réalisation et son exploitation.

Eoliennes Val-de-Ruz

Crédit image: Photomontage Eole de Ruz

La mise à l’enquête de sept nouveaux aérogénérateurs sur les crêtes du Jura neuchâtelois n’a finalement généré que quatre oppositions.

Depuis que le Tribunal fédéral a autorisé la construction d’éoliennes à Sainte-Croix (VD), les projets de parcs reprennent du poil de la bête en dépit d’une contestation souvent agressive, voire violente. Le vent souffle en leur faveur sur les crêtes du Jura neuchâtelois, à l’est du col de La Vue-des-Alpes. Le projet Eole de Ruz, qui vise à construire sept aérogénérateurs pour produire 60 GWh par an, n’est visé que par quatre oppositions au terme de sa mise à l’enquête.

Le chemin vers la construction du premier parc des trois prévus sur cette ligne de crête n’a pas été de tout repos. Les gabarits posés pendant la phase de la mise à l’enquête ont été saccagés et une plainte déposée.  Il a fallu que le Groupe E et la commune de Val-de-Ruz – partenaire de cette aventure - travaillent d’arrache-pied avec diverses organisations de défense de l’environnement pour arriver à élaborer un projet acceptable par la majorité de ses acteurs et riverains. Il a été nécessaire de sévèrement redimensionner le futur parc, en l’amputant de la moitié de ses éoliennes.

Des millions pour la compensation écologique
Les instigateurs de ce projet promettent de mettre sur pied un groupe de suivi environnemental pour toute la phase de réalisation et d’exploitation du futur parc. Jusqu’à son démantèlement programmé. De plus, plus de 4 millions seront investis à titre de mesures de compensation écologique.

Le groupe E et sa filiale Greenwatt prévoient d’alimenter 10'000 ménages et 25'000 personnes à partir de ce futur parc éolien. Ils sont également  les pilotes du projet contigu des Quatre-Bornes, à cheval sur les cantons de Neuchâtel et de Berne, suspendu actuellement à la réorganisation d’une votation communale à Sonvilier, dans le Jura bernois. A l’ouest de La Vue-des-Alpes, un investisseur coréen entend toujours construire son propre parc éolien au Crêt-Meuron, et se frotte à l’agressivité des riverains. Plusieurs autres projets sur les crêtes des Juras neuchâtelois et vaudois, ainsi qu’en plaine dans le canton de Fribourg, sont aussi la cible de diverses organisations de défense de l’environnement.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Solu’Tubes SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.