08:45 PROJETS

Les agriculteurs bernois de Mont-Soleil se rebiffent contre le photovoltaïque

Teaserbild-Quelle: Mike Lehmann, CC_BY-AS_3.0

La centrale solaire de Mont-Soleil, dans le Jura bernois, souhaite participer au développement du photovoltaïque en Suisse. Son projet d’agrandissement se heurte cependant aux réticences des agriculteurs sur place. Le projet d’extension est aujourd’hui suspendu au bon vouloir de la Bourgeoisie de Saint-Imier.

Centrale solaire Mont-Soleil

Crédit image: Mike Lehmann, CC_BY-AS_3.0

Les panneaux solaires de Mont-Soleil cherchent encore du terrain supplémentaire pour doubler leur puissance.

Les projets de centrales photovoltaïques se heurtent à toutes sortes de difficultés, même quand les installations sont déjà en fonction depuis longtemps. A Mont-Soleil (BE), au cœur du premier parc de production d’énergie renouvelable en Suisse, les locaux ne sont plus aussi enthousiastes. A tel point que l’extension de la centrale, vrai atout énergétique et touristique de la région, a du plomb dans l’aile depuis le retrait de deux des trois propriétaires de terrain concernés, révèle la radio neuchâteloise RTN.

Un dialogue de voisinage fructueux
Pourtant, la société Espace découverte Energie, pendant solaire de Juvent qui avait pu construire les éoliennes sur place, a pris langue depuis le début avec le voisinage. Le dialogue initié il y a trente ans entre les agriculteurs et les promoteurs sur les hauteurs de Saint-Imier a fait ses preuves. Il a permis de créer un espace de production d’électricité qui profite à chacun.

Puissance doublée
La future extension de la centrale solaire, annoncée l’automne dernier, subit donc un sérieux coup de frein. Les promoteurs se tournent vers le troisième acteur foncier, en l’occurrence la Bourgeoisie de Saint-Imier, pour le maintenir à Mont-Soleil. Il s’agit de doubler la puissance des installations qui culmine déjà à 550 kW pour une production annuelle de 550 MWh d’électricité injectée dans le réseau des Forces motrices bernoises.

Agriculture peu touchée
La Bourgeoisie imérienne est actrice de longue date de la production d’énergie renouvelable sur son sol. Les promoteurs rappellent à l’envi que les panneaux photovoltaïques qu’ils ont installés peuvent s’accommoder parfaitement du travail de la terre. Le terrain couvert reste ainsi d’utilité agricole. La Haute Ecole spécialisée bernoise a même développé de nouveaux modèles de panneaux pour réduire cet impact sur le paysage et augmenter l’efficacité énergétique.

Le projet d’extension de Mont-Soleil répond aussi à la volonté de la Confédération d’accélérer la production d’énergie solaire. Il doit pouvoir être engagé d’ici décembre 2025 pour toucher des subventions. La Bourgeoisie de Saint-Imier doit au préalable l’approuver en mettant les terrains nécessaires à disposition.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Fondation pour la protection du climat et de la compensation du CO₂ KliK

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.