09:11 PROJETS

Les MBC mettent à l’enquête à Denges leur futur dépôt de bus à 85 millions

En limite de capacité, les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) veulent s’expatrier dans la zone industrielle de Denges et mettent à l’enquête leur projet de construction d’un dépôt-atelier de bus. La construction de ce bâtiment double s’inscrit dans un contexte de croissance de la population du grand ouest lausannois et de besoins en mobilité qui explosent.

Les MBC mettent à l’enquête à Denges leur futur dépôt de bus à 85 millions

Deux bâtiments, l’un pour la maintenance, l’autre pour le stationnement des bus, reliés en sous-sol sont projetés dans la zone industrielle de Denges, en bordure d'autoroute.

Actuellement, les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) réalisent l’entretien et la maintenance du matériel roulant routier sur leur site de Tolochenaz, qui sert également pour le stationnement des bus desservant le littoral morgien. Mais ce site est en limite de capacité et ses installations ne couvrent plus les besoins actuels. Les MBC qui recourent à la location d’infrastructures et de places de stationnement externes sur différents sites ont donc décidé de construire un nouveau dépôt adapté à leurs besoins.

Deux édifices reliés en sous-sol
Une analyse parmi différents sites plausibles dans le périmètre du réseau MBC a permis d’identifier la pertinence géographique de Denges. La construction du nouveau dépôt est prévue sur trois parcelles mitoyennes en zone industrielle, le long de la Route de Préverenges. Deux bâtiments reliés par le sous-sol, l’un pour la maintenance, l’autre pour le stationnement des bus, prendront place sur un terrain de 16’500m2. Le projet est dimensionné pour permettre le regroupement du stationnement des véhicules pour la zone du Littoral de Morges et répondre aux besoins d’entretien de l’entier de la flotte.

Prêt à s’adapter aux évolutions technologiques
Un soin particulier est porté au développement durable, notamment pour l’efficience et l’approvisionnement énergétique par géothermie, la valorisation des toits avec des panneaux photovoltaïques ainsi que pour la végétalisation du site. Les installations permettront de disposer à l'avenir des condi­tions d'exploitation pour répondre à la demande de transport de voyageurs, tout en tenant compte des évolutions technologiques, d’optimiser la production et de réaliser d’importantes économies d’exploitation.

Réaménagement obligatoire de la route cantonale
La nouvelle construction est devisée à 85 millions amortis au travers des offres annuelles réparties entre les communes commanditaires des transports publics urbains de Morges et environs. Elle s’accompagne d’un projet de réaménagement de la route cantonale RC79 pour fluidifier les accès au nouveau site, qui est mis à l’enquête parallèlement. La mise à l’enquête débute en cette fin octobre pour un début des travaux prévu à l’été 2021.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.