14:11 PROJETS

Les tourbières jurassiennes de la Gruère et du Prédame seront restaurées

Teaserbild-Quelle: Canton du Jura

De nouveaux travaux de revitalisation vont débuter à l’étang de la Gruère sur les communes jurassiennes de Saignelégier et du Bémont, ainsi qu'à la tourbière du Prédame, sur le territoire des Genevez. Une quinzaine d’hectares de haut-marais seront restaurés en plusieurs étapes.

Etang Gruere Jura

Crédit image: Canton du Jura

La biodiversité de l'étang de La Gruère, site naturel jurassien d'importance nationale, doit être davantage préservée.

Le canton du Jura estime que le site naturel de l’étang de la Gruère peut à la fois préserver son écosystème d’importance nationale et ses infrastructures d’accueil de ses visiteurs. Pour 5,3 millions de francs, il développe ainsi un programme de revitalisation, en voulant adapter le plan de zone de la commune de Saignelégier et réaliser des installations touristiques de haute qualité.

Les prochains travaux envisagés seront échelonnés entre 2022 et 2027. Ils seront conduits par l’Office cantonal jurassien de l’environnement. Il s’agit notamment de construire des digues et de combler les drains et fossés qui évacuent l’eau. Des mesures de valorisation de l’étang seront également prises, une fois les permis de construire délivrés.

Etang Gruere 2

Crédit image: Canton du Jura

Des travaux de revitalisation des milieux tourbeux ont déjà été menés en 2018 sur le site de la Gruère. Le gouvernement jurassien ne s'arrêtera pas en si bon chemin.

En l’espace de 150 ans, les marais ont presque tous disparu en Suisse. Le canton du Jura en recense encore 240 ha, en majorité dans les Franches-Montagnes.  La biodiversité est en net recul à la suite de la dégradation et la disparition d’habitats naturels. C’est le cas dans les tourbières de la Gruère et du Prédame, où de nombreux drains et fossés ont été implantés dans le passé afin d’en extraire l’eau ou la tourbe. L’assèchement progressif du milieu a eu pour conséquence une nette augmentation du taux de boisement. Les couches superficielles de tourbe, au contact de l’air, se sont également minéralisées, devenant ainsi une source d’émission de carbone. Pour y remédier, le canton du Jura œuvre depuis plusieurs années sur ces milieux naturels.

Pour restaurer ces marais, le canton est fortement soutenu financièrement par la Confédération et différentes fondations. Les travaux  permettront de rétablir les fonctionnements hydriques et biologiques de ces deux milieux naturels actuellement dégradés et  pourront apporter une nouvelle contribution importante dans son engagement contre le recul de la biodiversité.

Un site bientôt sans voiture

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.