14:11 PROJETS

L’est de La Chaux-de-Fonds voit son évitement routier largement approuvé

Teaserbild-Quelle: Etat de Neuchâtel, Ponts et chaussées

La Chaux-de-Fonds (NE) aura sa route de contournement par l’est. Plus des trois quarts des électeurs ont accepté un crédit de 186 millions pour relier le sud et la sortie de la ville en direction du Jura sans passer par le centre. Un tunnel routier sera ainsi creusé et la mobilité urbaine va être totalement repensée.

Après avoir vécu une bataille homérique sur les réseaux sociaux et dans la rue, la ville de La Chaux-de-Fonds aura sa route de contournement par l’est. Le crédit de 186 millions voté par le Grand Conseil neuchâtelois a séduit plus des trois quarts de l’électorat cantonal, en dépit des sempiternelles dissensions géographiques et d’une rude opposition interne au sein des Verts. Le Haut du canton a plébiscité le projet, et le Littoral neuchâtelois fait preuve de solidarité.

La nouvelle route s’inscrit dans le vaste programme Mobilité 2030. Elle reliera le giratoire des Petites-Crosettes, au sud de la ville à l’axe routier venant du Jura, par un tunnel d’un kilomètre sous le quartier des Arêtes. Le trafic de transit entre Neuchâtel et les Franches-Montagnes n’aura ainsi plus à passer par le centre de La Chaux-de-Fonds et son hôtel de ville. Une zone actuellement étroite et engorgée aux heures de pointe.  Elle redistribuera aussi les flux de circulation urbaine.

Anti-bétons marginalisés
Les opposants au crédit voyaient dans ce projet une façon de déplacer les bouchons. Les anti-bétons y dénonçaient aussi par principe la construction de nouvelles routes, génératrice d’augmentation du trafic. Le vote les a largement marginalisés. Les partisans inscrivaient la nouvelle liaison dans la perspective de projets fédéraux d’évitement routier de la ville, par l’est et le sud en direction de la France.

Le crédit de 186 millions avalisé par le peuple neuchâtelois est l’un des plus importants votés ces dernières années pour l’infrastructure routière du canton. Il est largement subventionné par la Confédération. Ce nouvel évitement s’inscrit également dans la perspective de la liaison ferroviaire directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, qui devrait être réalisée en 2035.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.