06:09 PROJETS

Problèmes d'usure sur la piste de ski de Copenhague!

Teaserbild-Quelle: Thijs Kennis, Unsplash

Skier, luger ou faire de l'escalade… Le toit de l'incinérateur Amager Bakke de Bjarke Ingels, à Copenhague est un rendez-vous incontournable des amateurs de glisse. Mais après deux ans d’activité, la piste artificielle montre des signes d’usure importants. Le revêtement doit déjà être refait.

Se luger au Copenhill de Bjarke à Copenhague

Crédit image: Thijs Kennis, Unsplash

Piste de ski et incinérateur ne font pas bon ménage à Copenhague. Un conflit sur le financement des réparations est ouvert.

Sur le site de l’établissement Amager Bakke se trouve le rapport sur l’usure prématurée de différents segments de la piste qui doivent être remplacées. Et il n'est pas encore évident de savoir qui va payer la rénovation.

La Fondation Amager Bakke, ses conseillers et la compagnie d'assurance se disputent au sujet du financement des réparations. Afin de maintenir les opérations, la fondation a demandé une aide de financement pour le resurfaçage de la pente. Le resurfaçage est prévu avant l'hiver, sans affecter les heures d'ouverture: les activités de ski peuvent se poursuivre dans les zones qui n'ont pas besoin d'être remplacées.

 


La fondation rejette le fait que les opérations devront être temporairement ou même complètement suspendues en raison de l'usure. Il y a une quinzaine de jours, le portail d'information Copenhagen Post avait indiqué que la piste pourrait être fermée temporairement ou même complètement suite au conflit concernant le financement. Selon le Copenhagen Post, le coût des travaux de rénovation s'élève à 9,5 millions de couronnes danoises, soit un peu moins de 1,4 million de francs suisses. 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.