10:18 PROJETS

Renens gèle un projet de construction de logements pendant cinq ans

Teaserbild-Quelle: Ville de Renens

Les autorités de Renens (VD) veulent une expansion progressive de leur bâti. Elles ont donc gelé un nouveau projet immobilier pendant cinq ans, pour permettre l’élaboration d’un plan de quartier plus adapté à la composition de sa population.

Renens Palettes

Crédit image: Ville de Renens

La zone réservée (délimitée en bleu) va attendre d'érigée en plan de quartier avant de se développer.

Déjà combattu par plusieurs référendums communaux, le développement immobilier de l’Ouest lausannois continue de collectionner les restrictions. La Ville de Renens s’y met, en déclarant en zone réservée le site des Pépinières Meylan, où de nombreux logements sont en projet. Mais les élus n’entendent pas sacrifier l’ADN de leur cité ouvrière sur l’autel du développement du bâti. Ils ont ainsi suivi leur Municipalité qui leur proposait d’attendre cinq ans au moins avant de trouver l’affectation idoine au site laissé libre par le déménagement programmé de l’entreprise de paysagisme qui l’occupe.

Pressions sur la collectivité
Le gel de la création de logements à Renens pour la zone des Palettes illustre les tiraillements entre les pressions des milieux immobiliers sur la collectivité publique et la volonté de celle-ci de piloter l’expansion de son espace construit. Les élus communaux l’ont souligné lors de leur dernière séance. La Municipalité n’est pas opposée aux promoteurs, mais entend développer la ville de manière contrôlée.

Une ville déjà très dense
Renens sait ce que le terme de densification du bâti veut dire. Son syndic recense en effet 7000 habitants par kilomètre carré. La construction y est très dynamique depuis des années, principalement autour des axes ferroviaires qui la traversent et leurs projets de nouvelles liaisons. Mais sa population reste composée de ménages aux revenus souvent modestes. Donc peu désireuse de voir des parcs immobiliers de luxe venir s’y implanter. La Municipalité veille, et cela lui a donné le prétexte de geler le projet immobilier qui remplacera les pépinières.

Malgré la pénurie
Les élus ont donc décidé d’attendre des jours meilleurs pour favoriser la construction de logements dans cette zone de 45'000 m². Cela malgré la pénurie ambiante. La parcelle est déjà en mains d’un seul propriétaire, qui est en contact constant avec les autorités municipales. Il devra cependant attendre cinq ans au moins, pour permettre à la Municipalité de présenter un plan de quartier plus en phase avec ses intentions en matière d’expansion du bâti.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

CPC Solution AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.