13:07 PROJETS

Saint-Gall se prend la tête pour sa nouvelle jonction autoroutière

Teaserbild-Quelle: Canton de Saint-Gall

Une jonction autoroutière au niveau du pont Saint-Léonard va être construite... non sans problèmes. La planification test est terminée . Elle met met en valeur la future construction et la coordination du nouveau site, mais aussi son impact urbanistique.

Vue d'ensemble des projets partiels de l'élimination des goulets d'étranglement de Saint-Gall : La bretelle d'accès à la gare de marchandises (en vert), le troisième tube du tunnel de Rosenberg (en rose) et la planification de l'entretien UPlaNS (en jaune

Crédit image: Canton de Saint-Gall

Vue d'ensemble des projets pour éliminer les goulets d'étranglement de Saint-Gall: la bretelle d'accès à la gare de marchandises (en vert), le troisième tube du tunnel de Rosenberg (en rose) et la planification de l'entretien UPlaNS (en jaune).

A quoi pourrait ressembler le site de la gare de marchandises de Saint-Gall en 2040 ? Quelles utilisations futures sont envisageables? Comment coordonner au mieux le développement du site et le nouvel accès autoroutier? La ville et le canton de Saint-Gall ont étudié toutes ces questions et d'autres encore dans le cadre de la planification test du site de la gare de marchandises.

Quatre bureaux d'études ont été chargés de la planification test. Un comité d'évaluation composé de spécialistes de l'urbanisme, de l'architecture, des espaces libres et des transports a évalué les solutions. Le processus a été accompagné d'un «sounding board», au cours duquel le public a pu s'exprimer.

Connexion autoroutière au pont Saint-Léonard
Le comité recommande de réaliser la nouvelle jonction autoroutière au niveau du pont Saint-Léonard. La jonction devrait passer sous le bâtiment des expéditions de marchandises dans un tunnel et émerger côté voie au niveau du pont Saint-Léonard. L'emplacement présente plus d'avantages pour le développement du site. Il permet notamment de conserver le bâtiment protégé d'expédition de marchandises.

Cette séparation permet en outre de libérer de l'espace pour les piétons et les cyclistes. Elle permet également de construire des bâtiments attrayants sur le site de la gare de marchandises, avec des espaces de détente et des places publiques.

Paysage urbain affecté
Une jonction autoroutière au niveau du pont Saint-Léonard présente toutefois aussi des inconvénients. Le nœud de circulation prévu est exigeant du point de vue urbanistique, relèvent la ville et le canton. Le grand ouvrage avec six voies de circulation «marquerait considérablement le paysage urbain». De plus, la circulation des piétons et des cyclistes ainsi que les transports publics y seraient désavantagés.

Selon la ville et le canton, le site doit être construit si possible avant l'achèvement de la nouvelle jonction en 2040. Pour cela, la prochaine étape consistera à élaborer le déroulement et la méthode de construction. 

Goulets à étrangler

Le grand projet d'élimination des goulets d'étranglement de Saint-Gall de l'Office fédéral des routes (OFROU) comprend, outre la bretelle d'accès à la gare de marchandises, un projet partiel pour la construction d'un troisième tube du tunnel de Rosenberg sur l'autoroute A1 à Saint-Gall. Le projet général de construction du tunnel a été approuvé fin mars par le Conseil fédéral. Les travaux débuteront au plus tôt en 2030. 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.