11:04 PROJETS

Trois bâtiments modulables pour construire un parc économique sur la Riviera

Teaserbild-Quelle: Commune de Saint-Légier

La commune de Saint-Légier (VD) veut pouvoir réaliser un parc d’activités économiques, comprenant notamment trois bâtiments modulables au sud de l’autoroute A9. Le projet fait actuellement l’objet d’un plan d’affectation à l’enquête publique.

Veyre 1

Quelle: Commune de Saint-Légier

Les trois futurs bâtiments du parc seront construits au rythme des besoins exprimés par leurs futurs occupants.

Utilisé il y a deux ans comme parking pour la Fête des Vignerons, le terrain pressenti pour accueillir diverses activités économiques e bordure de l’autoroute A9, à Saint-Légier (VD) fait actuellement l’objet d’un plan d’affectation mis à l’enquête publique. Le futur Parc économique de la Veyre-Derrey est donc sur les rails, pour la plus grande satisfaction des communes concernées et du canton de Vaud.

Le recours à un plan d’affectation a été rendu nécessaire par le fait que le terrain, actuellement vierge de toute construction, est en zone villas.  Ce processus ouvrira le chemin vers l’aménagement d’une zone économique d’importance cantonale. Tant le canton que la région de la Riviera disent avoir besoin d’accueillir de nouvelles entreprises et activités diverses. Il a fallu cinq ans de réflexion pour arriver à ce plan d’affectation.

Future zone de villas abandonnée
Le plan s’articule dans une zone de 65000 m² à convertir en parc d’activités. La construction de villas, un moment prévue, n’y est finalement pas propice. Il s’agit plutôt de privilégier la création d’emplois en construisant trois bâtiments modulables de trois niveaux au maximum et aux toits plats végétalisés. Le tiers de la parcelle sera déclaré inconstructible et 10000 m² de vignes seront mis sous protection. Le terrain sera largement aménagé pour la promenade et la rencontre. Enfin, le tennis qui se trouve déjà en contrebas de l’autoroute sera pérennisé pour offrir une zone propice aux activités sportives.

Les auteurs du projet de parc de la Veyre-Derrey accorderont aussi une large importance à la mobilité de ses occupants. Un parking mutualisé de 437 places pour voitures et de divers emplacement pour vélos et motos, sera construit pour les 540 emplois qui seront créés sur place et les visiteurs. Le projet s’accompagne aussi d’un plan de mobilité douce concernant la Ville de Vevey et la commune de Saint-Légier.

Les bâtiments seront construits de façon à préserver le paysage et son dégagement. Ils seront entourés d’espaces de verdure. La desserte du parc se fera par une route en bordure du terrain.  Enfin, la zone viticole du sud du terrain sera préservée.

La commune de Saint-Légier devrait pouvoir se prononcer sur le projet en août prochain. Les travaux se dérouleront ensuite en fonction de l’intérêt des entreprises venir s’implanter sur le terrain. Un premier permis de construire pourrait être délivré en 2023.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.