08:07 PROJETS

Un pont mobile pour réduire les bouchons et les coûts de maintenance

Teaserbild-Quelle: Astra

En Suisse, l’augmentation de trafic sur les autoroutes ne permet plus de fermer des voies en journée pour les travaux de maintenance ou d’assainissement. Un pont mobile va être testé en fin d’année. Les véhicules pourront rouler dessus pendant que les ouvriers travaillent dessous.



La problématique est connue de tous les conducteurs qui empruntent les autoroutes. Les travaux d’entretien conduisent à des fermetures de voies et engendrent au mieux des ralentissements quand ce ne sont pas des bouchons. Mais aujourd’hui, le volume de trafic est tel que les travaux ne sont plus possibles en journée. Les chantiers doivent être conduits de nuit avec à la clé une augmentation des coûts de 10 à 15%. Pour pallier cette situation, l’OFROU veut tester une innovation : le pont mobile ASTRA.


Pont mobile Astra Bridge

Crédit image: Astra

Le pont mobile Astra mesure 7,3 m de large et 4,32 m de haut. Il est équipé d'un châssis qui lui permet de se soulever hydrauliquement de 10 cm et de se déplacer dans les deux sens, longitudinal et transversal.

Le principe est simple: faire passer les véhicules par-dessus les travaux. Le pont, d'une largeur de 7,3 m et d'une hauteur de 4,32 m, comporte deux voies qui peuvent être empruntées à une vitesse de 60 km/h. Les rampes d'accès et de sortie ont une pente de 6,1%.

Par tronçons de 100 m
Avec ce pont mobile, le chantier dispose de quelque 100 mètres sous le pont. Et dès que les travaux sont achevés, l'ASTRA Bridge est déplacé d’une centaine de mètres pour poursuivre les travaux. Le trafic est certes ralenti, mais reste fluide. Quant aux ouvriers, ils travaillent en toute sécurité.

Pont mobile Astra Bridge

Crédit image: Astra

Le trafic est acheminé sur le pont à deux voies pendant les travaux d'entretien, tandis que les travaux de maintenance ont lieu en dessous. Une voie logistique pour le chantier de construction est également aménagée à côté de la structure.

Un prototype de pont mobile est en cours de fabrication et les éléments sont entreposés près de Rothrist (AG). Un test grandeur nature sera mené en fin d’automne. S’il est concluant, le premier ASTRA Bridge (d’un coût de 20 millions de francs) sera mis en service au printemps prochain sur l’A1 pour des travaux de réfection de chaussée entre Recherswil (SO) et Kriegstetten (SO).

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.