11:09 PROJETS

La rénovation d’un téléski neuchâtelois confrontée à un projet d’éoliennes

Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

La rénovation du téléski de Crêt-Meuron, entre La Vue-des-Alpes et Tête-de-Ran (NE) est financée ! Toutefois, le renouveau des sports d’hiver sur les crêtes du Jura neuchâtelois est encore conditionné à un projet éolien enlisé dans les oppositions depuis plus de vingt ans.


Téléski Crêt-Meuron 2

Crédit image: Philippe Chopard

Le téléski du Crêt-Meuron peut renaître grâce à la détermination d’un groupe de passionnés. En attendant des éoliennes en proie à de vives oppositions.

Bon nombre de Neuchâtelois y ont appris à skier. Et ils ont largement contribué à développer la pratique des sports d’hiver entre La Vue-des-Alpes et Tête-de-Ran. Cependant, l’esprit pionnier des gens du lieu dans les années 1950 et 1960 n’est plus. Malgré les tentatives désespérées des héritiers de son fondateur Marcel Gremion, le téléski du Crêt-Meuron est à l’arrêt depuis presque dix ans.

Un vrai crève-cœur pour un groupe de passionnés, qui ont consacré toute leur énergie depuis 2019 à racheter, rénover et rouvrir ce petit téléski. Mais les travaux sont importants. Les installations ne répondaient plus aux normes de sécurité.

Récolte de fonds couronnée de succès
Les efforts entrepris, notamment pour trouver les 100 000 francs nécessaires au projet de sauvegarde, sont désormais couronnés de succès. Une vaste campagne d’appel aux dons, notamment par crowdfunding avec l’appui de la plateforme Héros Locaux de la Banque Raiffeisen, a pu être menée. L’association de sauvegarde ainsi créée peut dès lors envisager la rénovation des installations.

Le prochain renouveau de ce téléski et de ses deux pistes de ski alpin s’inscrit aussi dans la sauvegarde du centre nordique de La Vue-des-Alpes, dont l’existence reste menacée notamment par un projet de construction de sept éoliennes sur place. Enlisés dans les oppositions depuis plus de vingt ans, ces futurs aérogénérateurs exigent un périmètre de sécurité de 300 m et empiètent ainsi sur le domaine skiable. Malgré les assurances du promoteur privé de ce projet et la détermination de la commune neuchâteloise de Val-de-Ruz, les esprits locaux demeurent très sceptiques sur la cohabitation entre skieurs et éoliennes… 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.