16:06 PROJETS

Un tunnel autoroutier sous le Rhin à 2,36 milliards pour désengorger Bâle

Teaserbild-Quelle: Astra

L'Office fédéral des routes et les cantons des deux Bâle ont estimé à 2,36 milliards le coût de construction d’une nouvelle autoroute passant sous le Rhin. Ce nouveau tunnel permettra de désengorger l’autoroute A2 dès 2040.

Croquis de planification du tunnel du Rhin. Deux tunnels à deux voies de 3,6 km et 3,8 km de long  seront construits sous le Rhin dès 2029.

Crédit image: Astra

Deux tunnels à deux voies de 3,6 km et 3,8 km de long seront construits sous le Rhin dès 2029.

Les nouveaux tunnels devront servir de liaison pour le trafic de transit afin de décharger la tangente est de l'autoroute, surchargée, et de libérer ainsi la ville de Bâle et l'agglomération du trafic d'évitement.  L'objectif de l’Office fédéral des routes est de ramener le trafic local et pendulaire sur le réseau des routes nationales, notamment sur le pont autoroutier qui enjambe actuellement le Rhin.

Deux tubes de tunnel et encaissement
Deux tunnels à deux voies de 3,6 km et 3,8 km de long constituent l'élément central du projet de construction d’une nouvelle autoroute. La construction devrait démarrer en 2029. Les travaux commenceront à Birsfelden, en parallèle à l'actuelle A2, passeront sous le Rhin à 18 m sous le fond du fleuve et remonteront à la surface dans le quartier bâlois du Petit-Huningue pour rejoindre le réseau autoroutier existant vers l'Allemagne et la France via de nouvelles rampes et des tunnels de raccordement.

Les divers raccordements au réseau autoroutier existant nécessitent d'autres grands ouvrages. Ainsi, à la bifurcation de Hagnau, un nouveau tunnel de liaison en direction de Berne, Lucerne et Zurich doit remplacer la liaison actuelle en surface dénommée le «pont banane». En outre, le tronçon d'autoroute situé en bordure de la forêt de Hardwald et du quartier Freuler de Birsfelden doit être encoffré sur une longueur de 1250 m.

Au centre de l'image, le stade de football de St. Jakob.

Crédit image: Patrik Tschudin flickr CC BY 2.0

Le Parc Saint-Jacques dont les abords sont souvent engorgés.

Le point crucial du projet de construction devrait être la réduction de l'espace libre de la Dreirosenmatte. D'importants travaux se dérouleront également dans l'environnement densément peuplé du pont Dreirosenbrücke au Petit-Bâle. Il est prévu d'y faire passer le trafic par la sortie Klybeck, aujourd'hui fermée, de la Dreirosenanlage vers la nouvelle branche de liaison vers le tunnel du Rhin. La rampe qui descend du pont dans le tunnel sera encaissée et servira un jour de sol pour de nouvelles utilisations d'espaces libres. Il est clair que l'espace libre et la place de sport, aujourd'hui très utilisés, seront réduits par la nouvelle rampe encaissée. Le canton de Bâle-Ville a fait appel à un spécialiste de l'aménagement du territoire qui doit réfléchir, sept ans avant le début des travaux, à la manière dont les surfaces pourraient être compensées. 

« Trois roses » en un grand chantier
La situation pendant la période de construction cause de gros soucis aux représentants des riverains présents à la réunion d'information. La nouvelle liaison transformera une grande partie du Dreirosenanlage en un grand chantier pendant dix ans.

Le tunnel autoroutier souterrain prévu sous le Rhin à Bâle devrait coûter 2,36 milliards de francs, y compris les divers tunnels de raccordement et les enceintes, et être mis en service au plus tôt en 2040.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.