08:42 TECHNIQUE

La nouvelle flèche de Notre-Dame de Paris se dévoile

Teaserbild-Quelle: DR, Rebâtir Notre-Dame de Paris

Les responsables de la restauration de la cathédrale parisienne sont en train de faire démonter l’échafaudage géant posé sur le toit pour reconstruire la flèche de Viollet-Leduc à l’identique. Une opération titanesque, à près de 100 m de hauteur pour démanteler une structure composée de 70'000 éléments métalliques.

Notre Dame échafaudage 1

Crédit image: DR, Rebâtir Notre-Dame de Paris

La structure métallique en cours de démontage comportait dans sa plus grande extension 48 niveaux pour une masse de 600 tonnes.

La tenue des Jeux olympiques de Paris en juillet prochain impose un pari contraignant que les responsables de la restauration de Notre-Dame sont en train de relever. La réplique de la flèche construite par l’architecte Viollet-Leduc se dévoile ces jours par le retrait progressif de son échafaudage géant culminant à 100 m de hauteur. Une opération titanesque, dans des conditions acrobatiques !

Le chêne dans tous ses états
La flèche originelle a disparu dans l’incendie du 15 avril 2019. Très vite, le Ministère français de la culture a pris l’option de reconstruire à l’identique, selon le système du compagnonnage en vigueur au Moyen-Age. Les responsables du chantier ont ainsi lancé un appel à toutes les scieries du pays pour fabriquer les éléments de chêne massif de la nouvelle flèche. Parmi ces entreprises, les Jurassiens de l’entreprise Corbat, de Vendlincourt, ont eu l’honneur de livrer une cinquantaine de pièces pour la charpente du monument.

Une couverture de plomb
L’assemblage sur place est terminé. Les couvreurs en ont assuré les finitions, recouvrant le chêne d’une fine couche de plomb pour assurer sa protection. Les ornements ont été façonnés et moulés en atelier, selon les dimensions des éléments de charpente, avant de prendre le chemin du chantier par camion et grutage.

Un jeu de mécano
L’heure est désormais au démontage de l’échafaudage. Une structure métallique pesant 600 t et composée de 70'000 éléments et culminant à une hauteur de cent mètres. Il a compris jusqu’à 48 niveaux. Le déroulement de la flèche se poursuivra jusqu’à la fin du printemps. La restauration continuera ensuite pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques, jusqu’à l’inauguration de la cathédrale restaurée en décembre.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Solu’Tubes SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.