09:05 TECHNIQUE

La Suisse romande vue du ciel pour les générations de demain

Teaserbild-Quelle: Photodrone.pro

Les images aériennes prises par des drones ont fait irruption dans notre monde d’images depuis quelques années. Et modifié notre manière d’envisager le territoire. Le monde de la construction n’y est pas resté insensible. Des professionnels du pilotage et de l’image se sont emparés de ce marché. Parmi eux Pedro  Gutiérrez, un passionné qui allie sens artistique et professionnalisme minutieux.

Photo drone 3

Quelle: Photodrone.pro

Non, il ne s’agit pas du dernier palais en construction d’un oligarque russe. Ces tours et cette forteresse de béton sont le futur complexe Ilot Sud qui se dresse devant la gare de Morges.

Quand les machines cessent de tourner, que le silence enveloppe les chantiers, un vrombissement doux et entêtant retentit. Haut dans le ciel, un point noir virevolte, s’arrête, pivote. Le ballet du drone est hypnotique, une chorégraphie parfaitement maîtrisée…

Un peu à l’écart, discret, Pedro Gutiérrez est concentré sur son vol qu’il dirige du bout des doigts avec les joysticks de sa console de contrôle. Chef d’orchestre silencieux, il dirige l’appareil en trois dimensions, joue avec l’objectif de la caméra,  modifie son obturateur, invente des angles de vue, des mouvements de caméra.

Quand le drone se pose enfin, que les hélices s’immobilisent, le pilote-caméraman se relâche, sourit : « Même si j’ai pas mal d’heures de pilotage, c’est stressant, on n’est jamais à l’abri d’un accident, d’une mouette qui  attaque, d’un avion ou d’un hélico qui vole trop bas. Et si, en zone urbaine, un drone de 10 kilos venait à tomber, cela pourrait avoir des conséquences dramatiques. Mon job, c’est bien sûr de ramener de belles images, mais c’est aussi de minimiser tous les risques. »

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.