16:10 TECHNIQUE

Le CIO, les TPG et trois autres réalisation romandes distingués au Prix Solaire Suisse 2020

Les Prix Solaires Suisses sont décernés aujourd'hui 20 octobre 2020 au Centre des congrès d'Aarau. Les bâtiments à énergie positive sont particulièrement mis en avant, car ils diminuent de 80% les pertes énergétiques ainsi que la majeure partie des émissions de CO2.

Pour cette trentième édition du Prix Solaire Suisse, pas moins de 73 candidatures ont été enregistrées. Les meilleures installations solaires et photovoltaïques (PV), les bâtiments les plus efficaces sur le plan énergétique ainsi que les personnalités et institutions les plus engagées dans le solaire ont été récompensés. Les bâtiments à énergie positive (BEP) ont été particulièrement mis à l'honneur. En effet, les BEP génèrent davantage de courant qu’ils en consomment. Ils sont une des pistes à privilégier pour aider la Suisse à négocier le virage énergétique et respecter l'Accord de Paris sur le climat. Quant aux Romands, ils se sont (et ont été) distingués pour leur efficacité. Petit tour des lauréats.

CIO symbole de l'avenir
Le Comité international olympique (CIO) a emménagé dans son nouveau siège à Lausanne, sur les rives du lac Léman, au printemps 2019. Le nouveau bâtiment de 24’000 m2 abrite 500 postes de travail. Les détails architecturaux de la Maison Olympique sont conçus pour en refléter les éléments clés: le mouvement, la flexibilité et l’orientation vers l’avenir. Dans cet esprit, les responsables ont tout naturellement misé sur la durabilité et l’efficacité énergétique. L’installation PV de 179 kW génère près de 200’000 kWh/a, soit environ 14% des besoins en énergie totaux de 1,44 GWh/a. Et comme beauté et efficacité peuvent rimer, les concepteurs ont donné une forme de colombe à leur installation PV.

Les TPG battent un record mondial
Les Transports publics genevois (TPG) exploitent des trams, trolleys et autobus dans le canton de Genève. L’entreprise, qui mise de plus en plus sur la mobilité électrique, a inauguré à mi-novembre 2019 une installation PV de 335 kW sur le toit de son dépôt de véhicules. Celle-ci génère 250’000 kWh/a de courant continu, injecté à 100% et sans inversion pour l’exploitation des trams. La sous-station de Plainpalais couvre ainsi 11% de ses besoins annuels en énergie sur son propre toit. Orientée est-ouest, l’installation PV est en 2020 la plus grande au monde à alimenter directement un réseau de trams.

Un BEP vieux de 5 siècles en Valais
La rénovation de la villa Revaz à Pont-de-la-Morge, près de Sion (VS), a permis d’abaisser la consommation de 73’800 kWh/a à 28’300 kWh/a. Des installations PV d’une puissance totale de 35 kW, intégrées de façon exemplaire sur toutes les surfaces de la toiture, génèrent 30’600 kWh/a. Le BEP assure ainsi une autoproduction de 108% après rénovation. L’excédent solaire de 2’300 kWh/a permettrait à un grand modèle Tesla de parcourir aisément 12’000 km/a sans émettre de CO2. Des investigations menées dans le canton du Valais laissent à penser que des éléments de la construction datent probablement du XVe siècle. Une fois rénové, le bâtiment s’impose ainsi comme le plus ancien BEP de Suisse.

Isolation au top à Thônex
Homsphere réalise à Thônex (GE) un écoquartier composé de six villas Minergie-P contiguës et bien isolées. L’infrastructure PV d’une puissance de 63,6 kW placée sur les toits plats génère 54’800 kWh/a, dont 36’200 kWh/a alimentent le lotissement, soit un excédent solaire de 18’600 kWh/a. Le lotissement BEP situé à Thônex est le premier de Suisse romande et il surpasse tous les autres grâce à ses excellentes valeurs d’isolation. Chaque BEP possède son système d’accumulateur de 10 kWh et la gestion de l’énergie est automatisée. Deux des six familles disposent en outre d’un véhicule électrique.

342% d'autoproduction à Fribourg
La nouvelle villa de la famille Meuwly, à Pringy (FR), est résolument orientée vers l’énergie solaire. Grâce à une isolation thermique exemplaire du toit et des murs, à de l’éclairage LED et à de l’électroménager A+, le bâtiment en bois consomme 6’800 kWh/a. L’installation PV de 24 kW, esthétiquement bien intégrée à toute la toiture, génère 23’500 kWh/a. Avec 342% d’autoproduction, le BEP présente le taux le plus élevé de Suisse romande! L’excédent solaire de 16’700 kWh/a permettrait à onze véhicules électriques de parcourir chacun 12’000 km/a sans émettre de CO2.

Markus Real, grand Monsieur solaire
En 1981, l’ingénieur électricien Markus Real a été le premier à injecter du courant solaire dans le réseau public. A l’époque, il dirigeait la nouvelle unité pour centrales solaires à l’Institut fédéral de recherche en matière de réacteurs. Il y a construit la première installation PV reliée à un réseau. Il a ensuite fabriqué la voiture de course solaire Alpha Real pour Mercedes, qui lui a valu de boucler, en 1985, le premier Tour de Sol en un temps record. Un an plus tard, il a lancé le projet «Megawatt» avec 333installations PV d’une puissance totale de 1MW. Pour toutes ces réalisations en avance sur leur temps, Markus Real reçoit le Prix Solaire Suisse 2020.

Annonces

Dossiers

Coronavirus

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.