15:10 TECHNIQUE

Le Landeron rénove la toiture de la tour de son hôtel de ville

Teaserbild-Quelle: CC_BY_A-S_A_4.0, RicciSpeziari

La tour médiévale flanquant l’hôtel de ville du Landeron (NE) souffre de l’humidité et de l’usure du temps. La commune et le canton vont donc remplacer la toiture de cet édifice, joyau d’un bâtiment remarquable par sa double affectation en siège administratif et en chapelle.

Tour Landeron 1

Crédit image: CC_BY_A-S_A_4.0, RicciSpeziari

La tour dite des archives souffre d’infiltrations d’eau.

Bourg fortifié catholique en terre réformée, la ville du Landeron (NE) possède la particularité d’allier son hôtel de ville à une chapelle. Et l’édifice commun est de plus flanqué d’une tour datant vraisemblablement du XIVᵉ siècle. La toiture présentant des infiltrations d’eau, la commune a donc pris la résolution de la remplacer, et le canton de Neuc^hatel vient appuyer cette démarche avec une subvention.

Les travaux consistent é poser un échafaudage pour enlever les tuiles et le lambrissage de l’entier de la toiture de cette ancienne tour, utilisée pour abriter des archives. La charpente ainsi mise à nu pourra être débarrassée de ses pannes attaquées par l’usure du temps, les insectes et l’humidité. La toiture recevra une sous-couverture avant la pose des nouveaux lattages, sous-lattages et tuiles plates.

La chapelle à la base
Cette tour est située dans le périmètre du bourg médiéval et est classée comme monument remarquable. Son rez-de-chaussée est fait de gros blocs d’une épaisseur d’un mètre, pour abriter la chapelle des Dix-Mille-Martyrs. La nef a été ornée d’une ouverture en plein cintre vers 1776. L’édifice est riche de plusieurs archères, de meurtrières et de baies anciennes.

Tour Landeron 2

Crédit image: CC_BY_A-S_A_4.0, Joachim Kohler

L’hôtel de ville du Landeron (à gauche avec ses deux portes cochères) a une double affectation, l’une spirituelle avec une chapelle, et l’autre temporelle avec le siège administratif de la commune.

L’hôtel de ville a été construit au milieu du XVᵉ siècle. Il sert encore aujourd’hui aux délibérations communales. Ses façades en pierre jaune font de lui l’un des plus remarquables éléments architecturaux du canton de Neuchâtel. Et sa double affectation spirituelle et temporelle est rare en Suisse.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.