17:05 TECHNIQUE

Le pont mobile utilisé pour l’entretien de l’autoroute A1 ne convainc pas totalement les Soleurois

Teaserbild-Quelle: Ofrou

La commission de l'environnement, des constructions et de l'économie du Grand Conseil soleurois ne soutient pas totalement les plans pour la prochaine utilisation de l’Astra Bridge, ce pont mobile facilitant les travaux d’entretien et d’élargissement de l’autoroute A1. Elle exige des mesures supplémentaires pour éviter les embouteillages créés par ces chantiers.

Pont de chantier Astra Bridge 3

Crédit image: Ofrou

Grâce à cet ouvrage déplaçable, les travaux d’entretien et d’élargissement de l’autoroute n’affectent pas la circulation.

L'Office fédéral des routes (Ofrou) avait utilisé pour la première fois au printemps 2022 un pont mobile pour faciliter les travaux sur les autoroutes. Cet Astra Bridge à deux voies, long de 236 m, est équipé de rampes d'accès et de sortie et permet de rénover le revêtement de l'autoroute en faisant passer le trafic par-dessus la zone de chantier.

Les essais de cet ouvrage se sont déroulés sans problème. Lors du baptême du feu sur l'autoroute A1 au printemps de l'année dernière près de Luterbach (SO), des bouchons se sont pourtant formés aux heures de pointe. Cela a obligé les responsables du chantier à mettre en place des déviations sur le réseau secondaire. De plus, les chauffeurs de camions ont eu des difficultés à surmonter la pente des rampes, qui atteint 6,1 %.

Pont Chantier Astra Bridge 1

Crédit image: Ofrou

Le trafic est dirigé sur le pont tandis que les travaux de maintenance ont lieu au-dessous.

D’un coût de 20 millions de francs, l’Astra Bridge permet de faire passer les véhicules par-dessus les travaux. Le pont, d'une largeur de 7,3 m et d'une hauteur de 4,32 m, comporte deux voies qui peuvent être empruntées à une vitesse de 60 km/h. Avec lui, le chantier peut se dérouler à l’abri sur des tronçons successifs de 100 m. Le trafic est certes ralenti, mais reste fluide. Quant aux ouvriers, ils travaillent en toute sécurité, rappelle l’Ofrou.

La commission soleuroise de l’environnement, des constructions et de l’économie salue donc l’intention de l’Ofrou de remettre en service le pont optimisé sur l'A1 entre Recherswil et Luterbach (SO) à partir du printemps 2024. La commission soutient néanmoins son gouvernement qui demande de renforcer la surveillance du trafic sur le réseau de routes cantonales de moindre importance. Ainsi que la Confédération l’a promis. Cette supervision doit permettre une meilleure utilisation de l’Astra Bridge.

Meilleure coordination souhaitée
L'UDC
soleuroise avait demandé que le pont ne soit remis en service que lorsque l'autoroute A1 sera élargie à six voies entre Luterbach et Härkingen. Pour la commission du Grand Conseil, cette exigence va trop loin. Il ne faut en effet pas s'attendre à ce que l'élargissement soit terminé avant 2033, indique-t-elle.

En outre, les chantiers routiers cantonaux et communaux doivent être mieux coordonnés avec l'Ofrou, estiment les politiques soleurois. Ils suggèrent de renoncer aux travaux routiers cantonaux non urgents pendant la durée de l'extension de l'autoroute.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

CPC Solution AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.