11:09 TECHNIQUE

Les performances du chauffage anticipées par un algorithme

Teaserbild-Quelle: Empa

Plutôt que baisser la température dans les appartements, le Laboratoire fédéral de recherches sur les matériaux (Empa) propose plutôt une gestion intelligente du chauffage. Une spin-off vient de créer un algorithme qui, inséré dans un nouveau thermostat, permet d’établir et de programmer les performances énergétiques idéales des anciens bâtiments.

Empa Chauffage intelligent

Crédit image: Empa

Le remplacement des sondes thermostatiques traditionnelles des radiateurs par les thermostats intelligents est économe, affirme l’Empa.

Les couperets de l’augmentation des coûts de l’énergie, et du chauffage en particulier, se sont abattus. Il est cependant possible de les atténuer sans forcément faire baisser la température dans son logement. Le Laboratoire fédéral de recherches sur les matériaux (Empa), via sa spin-off Viboo, mise ainsi sur un nouvel algorithme qui s’adresse principalement aux bâtiments anciens et gourmands.

Les chercheurs Félix Bünning et Benjamin Huber propose ainsi remplacer les sondes thermostatiques dans les appartements par un nouveau thermostat dit intelligent. Ce dernier, sensible à la météo et à l’isolation des locaux, peut calculer à l’avance la dépense énergétique idéale d’un bâtiment. Néanmoins, l’algorithme mis au point doit encore passer l’écueil de quelques tests supplémentaires avant d’arriver sur le marché.

Anciens bâtiments concernés
Les bâtiments visés par cette invention doivent être anciens. Leur bilan énergétique ne doit pas être précisément établi. Les chercheurs ont commençé à tester leurs thermostats dans le bâtiment expérimental de l’Empa à Dübendorf. Avant de parfaire leurs résultats dans l’immeuble administratif du Laboratoire, construit en 1960. Les premiers résultats ont permis d’économiser un quart de l’énergie consommée.

Pompes à chaleur et solaire visés
Les tests ont été menés l’hiver dernier. Ils ont aussi établi que le confort des locaux n’était pas affecté par ces nouveaux thermostats. Même, il s’en trouve amélioré. Viboo voit dans ses recherches un grand avenir, notamment en intégrant son invention aux pompes à chaleur ou aux installations solaires. La spin-off se prépare à entrer sur le marché énergétique en menant en parallèle d’autres projets pilotes avec diverses sociétés. ABB est déjà sur les rangs.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.