15:08 TECHNIQUE

Les revêtements routiers phono-absorbants améliorent la santé des riverains

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

Des tests effectués à Frasses dans la commune les Montets (FR) dans le cadre de la protection du bruit routier révèlent que la pose d’un revêtement phono-absorbant n’est efficace qu’avec une réduction de la vitesse du trafic. Cela en faveur de la qualité de vie et de la santé des riverains.


Lutte bruit routier Fribourg

Crédit image: Etat de Fribourg

Les effets cliniques des nouveaux revêtements routiers phono-absorbants posés progressivement dans le canton de Fribourg ont été testés dans la Broye.

La vitesse de 30 km/h constitue un moyen efficace de protéger la population du bruit routier. Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), une personne sur sept en Suisse est exposée à un bruit de circulation nuisible ou incommodant à son domicile pendant la journée, et une sur huit pendant la période nocturne. Le bruit nuit à la qualité de vie et peut rendre malade. En plus du stress, de la fatigue et de la nervosité, l'hypertension et les maladies cardio-vasculaires peuvent en être la conséquence. En outre, le bruit affecte l’état psychique de la population et diminue l'attractivité de régions entières. Il génère ainsi un coût très important pour notre système de santé, ainsi qu’une baisse significative des valeurs du marché immobilier.

La vitesse comme facteur de stress
L‘efficacité d'une réduction de la vitesse sur les routes  est avérée sur les tronçons déjà pourvus d’un revêtement phono-absorbant. Des tests approfondis effectués l'année dernière sur un tronçon de route à Frasses, dans la commune de Les Montets, dans le district de la Broye, l’ont confirmé. Le rapport final de la société EcoAcoustique SA montre que, si certaines conditions sont respectées (pente de la chaussée pas trop accentuée, trafic de poids lourds et de véhicules agricoles pas trop élevé, etc) l'abaissement de la vitesse de 50 à 30 km/h entraîne une réduction moyenne de 3 décibels sur un revêtement traditionnel et de 2 décibels sur un revêtement phono-absorbant.

Dans le canton de Fribourg, quelque 25'000 personnes profitent déjà des revêtements phono-absorbants le long de 151 km de routes cantonales. Comme l'a montré une récente enquête,  Fribourg est ainsi pionnier en Suisse.

Outre les revêtements routiers peu bruyants, l'Office fédéral de l'environnement (Ofev) recommande également de réduire la vitesse maximale comme mesure simple pour rendre le trafic routier moins bruyant. Selon l’Ofev, une vitesse de 30 km/h peut réduire les émissions sonores d'environ trois décibels par rapport à une vitesse de 50 km/h. Cela correspond à peu près à une réduction de moitié du volume du trafic. De son côté, le Tribunal fédéral a soutenu dans plusieurs jugements la nécessité voire l’obligation d’introduire la limitation

Le 30 km/h, première mesure
Sur la base de ces conclusions, le Service fribourgeois des ponts et chaussées adapte sa stratégie en matière d'assainissement phonique des routes cantonales, pour atteindre plus rapidement les obligations légales de la protection contre le bruit sur l’ensemble du réseau routier cantonal tout en assurant la meilleure économicité des mesures. A l'avenir, pour les tronçons qui doivent être assainis pour répondre au droit de la population concernée à la protection contre le bruit, le canton examinera systématiquement comme première mesure rapide l'introduction d'une vitesse de 30 km/h sur le tronçon routier existant.  

Là où les expertises montreront que cette mesure n'est pas possible, inopportune ou insuffisante, un revêtement phono-absorbant sera posé. Si nécessaire et possible, les deux mesures seront combinées. Conformément à la jurisprudence fédérale récente, ce n'est que si ces mesures à la source n'aboutissent pas ou ne sont pas possible que des parois antibruit entrent en ligne de compte et, en dernier recours, une autorisation accordée pour alléger les assainissements routiers prévus.  

 


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.