10:11 TECHNIQUE

Plus de deux milliards pour assainir le dépôt de l’armée de Mitholz

Teaserbild-Quelle: DDPS

L’évacuation des munitions de l’ancien dépôt de l’armée de Mitholz, dans l’Oberland bernois,  commencera en 2025 pour durer un quart de siècle. Le Conseil fédéral vient de chiffrer ce nettoyage à grande échelle à plus de 2,5 milliards. La population du village va devoir être déplacée.

Les milliards vont pleuvoir sur l’ancien dépôt de munitions de l’armée de Mitholz, dans l’Oberland bernois. L’assainissement du site va en effet débuter en 20254, avant de bouleverser profondément la population qui devra être temporairement déplacée pour des raisons de sécurité. Le Conseil fédéral a demandé au Parlement de lui octobre une somme colossale de 2,5 milliard pour faire place nette.

Cet ancien dépôt de munitions de l’armée, située dans le Kandertal, a déjà défrayé la chronique. Une explosion survenue en 1947 avait fait plusieurs morts, et son assainissement provoquera la construction d’un tunnel pour la route d’accès à Kandersteg. Il faudra aussi protéger les infrastructures contre les risques d’avalanche, de crue, de lave torrentielle ou d’éboulement.

Travaux préparatoires dès 2025
Le Département de la défense prévoit de commencer les travaux préparatoires en 2025. Un premier milliard sera consacré aux mesures de protection du site et d’élimination des déchets. L’évacuation des munitions restantes est prévue en 2030. Leur financement de 740 millions prévoit également la remise en état du terrain et le retour de la population qui devra être déplacée. Les 760 millions restants pourront faire place aux risques de renchérissement.

Le financement de ce crédit va s’étendre sur 25 ans. Il reste encore 3500 t de munitions à évacuer de la montagne. En plus de plusieurs centaines de tonnes d’explosifs qui se trouvent dans la caverne effondrée du site, sous un cône d’éboulis.

Une longue remise au propre

 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.