09:03 TECHNIQUE

Un nouveau tunnel pour préserver les pyramides valaisannes d’Euseigne

Teaserbild-Quelle: pyramides euseigne 5

C’est un chantier routier très délicat que l’Etat du Valais entame cette année dans le Val d’Hérens. Le site classé des pyramides d’Euseigne doit être préservé, et le creusement d’un nouveau tunnel y contribuera. Les travaux devront à tout prix préserver les blocs qui coiffent ces merveilles sculptées par l’érosion.

Le Val d’Hérens est notamment célèbre par sa race bovine, sa Dent-Blanche, ses pierres à cupule – témoin d’un passé celtique valaisan – et ses pyramides d’Euseigne. Ces dernières sont une vraie merveille géologique, pour un phénomène d’érosion constaté dans toutes les Alpes. L’action des intempéries et le temps y ont sculpté la montagne autour de blocs de roche dure. Ces derniers coiffent ainsi ces demoiselles morainiques.

Ce site unique va enfin pouvoir être revalorisé. La route cantonale le franchit actuellement par un petit tunnel construit en 1947. A cet endroit, les automobilistes n’ont qu’un étroit bas-côté pour s’arrêter et photographier ces élégantes concrétions géologiques. D’où l’idée d’une revalorisation touristique, en profitant de la construction d’un nouveau tunnel routier en amont. L’ancien tracé de la route pourra ainsi être converti en espace piétonnier. La commune d’Hérémence profitera ainsi de ce chantier routier, qui commence cette année, pour aménager dans la foulée le site avec un bâtiment en bois offrant des expositions, une boutique, et un point d’observation privilégié. Un parking y sera également construit à l’entrée du village d’Euseigne.

Sans coiffe, la pyramide disparaît

Les travaux de forage du tunnel seront délicats à mener. Les pyramides sont en effet classées à l’inventaire fédéral des paysages. Il s’agit d’éviter à tout prix que les blocs qui les coiffent ne s’effondrent. Sans eux, la pyramide disparaît rapidement. C’est pour cette raison que le chantier routier ne fera recours ni au minage ni à l’explosif. Une hâveuse creusera le terrain, avec mille précautions.

Le tunnel sera inauguré en automne 2022. Le site sera réaménagé dans la foulée. Ce qui est actuellement un point de passage pour les touristes attirés par le fond de la vallée va ainsi mériter une petite halte. Les demoiselles d’Euseigne le valent bien !

Lire encore

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.