15:08 ARCHITECTURE

Herzog & de Meuron mise sur le solaire pour le football bâlois

Teaserbild-Quelle: Stadion+

L’avenir du Parc Saint-Jacques de Bâle s’écrira en lettres solaires. Le projet de transformation du stade de football prévoit en effet d’équiper les façades de modules photovoltaïques. Après une rénovation signée du prestigieux bureau d'architecture, au demeurant déjà impliqué dans la construction du complexe il y a plus de vingt ans.


Parc Saint-Jacques 1

Crédit image: Stadion+

Les modules solaires posés dans le cadre de la rénovation des façades en réduiront les coûts d’entretien.

Le bureau d’architectes Herzog & de Meuron se penchera à nouveau sur le Parc Saint-Jacques, de Bâle, pour en rénover les installations et l’enveloppe en profondeur. « Le «Joggeli », ainsi que les fans de foot de la cité rhénane le surnomment, a notamment besoin d’adapter ses infrastructures à la tenue de compétitions sportives modernes. Les travaux pourraient durer jusqu’en 2028.

Inaugurée en 2001, l’enceinte de près de 40'000 places a été la première en Suisse à abriter plusieurs activités dans le même écrin. Une maison de retraite et un centre commercial avaient en effet été construits en contact avec le stade de football. Ce concept de polyvalence a ensuite été repris, notamment à Neuchâtel.

Autonomie énergétique visée
Les travaux s’inscriront aussi dans le débat de la transition énergétique. L’entretien de l’enveloppe actuelle du complexe coûte cher. Les façades du stade seront ainsi remplacées avec des matériaux plus économes, en produisant de l’énergie. A cette fin, des modules photovoltaïques seront posés pour couvrir tous les besoins de l’enceinte de football et de ses bâtiments adjacents. Ils équiperont aussi les plateformes visiteurs une fois ces dernières agrandies. Les eaux de pluie pourront aussi être récupérées.

Parc Saint-Jacques 3

Crédit image: Stadion+

Le projet prévoit aussi d’étendre les capacités d’accueillir du public, supporters adverses compris.

La tenue de grandes rencontres internationales de football exige des mesures de sécurité draconiennes. Les flux de circulation des supporters devront être mieux canalisés et les points d’accès au stade modernisés. L’accueil du public et la sécurité s’en trouveront grandement améliorées. Les travaux visent aussi à utiliser le stade hors des compétitions qui y sont organisées.

Le FC Bâle devrait se charger de financer les coûts de cette importante transformation. Il cherchera à augmenter le nombre de ses partenariats à long terme. Cependant, ses résultats sportifs actuellement en demi-teinte rendent ce projet difficile à réaliser actuellement. Pour l’engager, il faudrait que l’équipe vive à nouveau de folles soirées européennes.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.