07:08 ARCHITECTURE

La Vaudoise Aréna inaugure le plus grand centre aquatique de Suisse

Teaserbild-Quelle: Photodrone.pro - Pedro Gutierrez

Jour de fête! Avec quelque 18 mois de retard, la Vaudoise Aréna inaugure enfin son centre aquatique. Un complexe impressionnant. L’ensemble piscines-plongeoir-jeux d’eau, qui longe la voie CFF à Malley, est impressionnant de beauté avec ses lignes épurées à la blancheur immaculée.

Cela valait vraiment la peine d’attendre. Même si le centre aquatique de la Vaudoise Aréna n’ouvre ses portes au public et aux sociétés sportives qu’à partir du 1er septembre – avec près de 18 mois de retard, dû notamment au Covid - les polémiques, crises et autres tergiversations seront vite oubliées. Le complexe est de toute beauté.

Hors normes

L’ensemble est impressionnant par son ampleur et son volume. C’est tout simplement le plus grand centre aquatique de Suisse avec une plage de plus de cent mètres et 6000 m3 d’eau au total. On découvre deux bassins de natation, dont un de dimension olympique de 50 m sur 25 m et l’autre de loisirs de 30 m sur 25 m, ainsi qu’une fosse à plongeon d’une profondeur de 5 m et des plateformes allant jusqu’à 10 m de hauteur. A cela il faut ajouter un espace de détente et une pataugeoire avec des jeux d’eau, sans oublier des gradins de 700 places aménagés pour assister aux compétitions.

Le plongeoir est la signature du centre aquatique de la vaudoise Aréna. Sa structure en forme de tronc ou d’arbre stylisé a été faite sur mesure en béton.

Crédit image: Photodrone.pro - Pedro Gutierrez

Le plongeoir est la signature du centre. Sa structure en forme de tronc ou d’arbre stylisé a été faite sur mesure en béton.

La fosse et les bassins présentent une flexibilité maximum. Grâce à un mur mobile et divisible, la piscine olympique peut être redimensionnée quasiment à volonté, offrant simultanément des lignes d’eau de 50 m et de 25 m. Le deuxième bassin est lui équipé d’un fond mobile qui, si nécessaire, peut remonter jusqu’à la surface pour accueillir des tribunes. Cette piscine loisirs propose aussi une partie spa avec des lits et bancs massants, des buses et même une petite rivière avec un léger courant.

Défi technique
Mais la pièce maîtresse, la signature du centre, est sans conteste le plongeoir. Cette structure en forme de tronc ou d’arbre stylisé tient de l’oeuvre d’art. « Le plongeoir a demandé d’importants efforts, s’exclame l’architecte Antoine Hahne, associé-fondateur du bureau Pont 12. Nous voulions une ligne qui soit esthétique et cohérente avec l’architecture des lieux. Mais il a fallu composer avec les règles très strictes de compétition de la Fédération internationale de natation qui sont elles-mêmes en désaccord avec les normes de sécurité du BPA. Ensuite, il a encore fallu répondre au défi technique et le construire, coffrer le béton, l’ancrer. Tout a été fait sur mesure.»

PiscineVauodoiseArena4

Crédit image: Photodrone.pro - Pedro Gutierrez

La piscine loisirs propose toute une partie spa avec des lits et bancs massants, des buses et même une petite rivière avec un léger courant.

La Vaudoise Aréna est à elle seule un défi climatique hors norme. Trois univers aux antipodes y cohabitent. La patinoire et son ambiance glacée, froide et sèche ; la piscine et son environnement chloré, chaud et humide ; les espaces dévolus au tennis de table, l’escrime et les bureaux qui demandent des conditions tempérées. Ce mix apparemment inconciliable exige une optimisation énergétique des plus pointues.

Boucle énergétique vertueuse
Même si les centres de glace sont des gouffres énergétiques, l’idée de réunir dans un même lieu patinoires et piscines représente paradoxalement une boucle vertueuse dans laquelle l’énergie est recyclée. En effet, pour fabriquer de la glace, on dégage de la chaleur qui peut être récupérée pour les bassins. Le froid est produit par cinq machines réfrigérantes qui génèrent d’importants rejets thermiques. Ces rejets sont utilisés par deux pompes à chaleur, notamment pour maintenir la température de l’eau requise dans les piscines, réchauffer l’eau sanitaire pour les douches ou chauffer les pièces. Les ingénieurs estiment à quelque 90 % le taux de réutilisation de l’énergie dépensée.

La fosse et les bassins de la Vaudoise Aréna présentent une flexibilité maximum. Grâce à un mur mobile et divisible, la piscine olympique peut être redimensionnée quasiment à volonté, offrant simultanément des lignes d’eau de 50 m et de 25 m.

Crédit image: Jean-A. Luque

La fosse et les bassins présentent une flexibilité maximum. Grâce à un mur mobile et divisible, la piscine olympique peut être redimensionnée quasiment à volonté, offrant simultanément des lignes d’eau de 50 m et de 25 m.

Au niveau sécurité, le complexe est équipé de Poséidon. Il s’agit d’un système qui se compose de caméras, certaines intégrées aux parois des bassins, dont les images sont traitées par ordinateur et qui surveille de manière automatisée les nageurs. Il détecte automatiquement les corps inertes. « Le calibrage de ce système va requérir un certain temps, précise Sébastien Baconnier. Mais même s’il alerte les maîtres-nageurs, ce sont eux qui restent toujours notre principal atout sécurité. »

Piscine à 100 millions
La Vaudoise Aréna dans son ensemble aura coûté quelque 248 millions de francs, mais la répartition est assez difficile à établir tant les espaces sont interconnectés. Grossièrement, le maître d’ouvrage estime que la patinoire a englouti 60% des fonds, l’environnement piscines 40%.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.