09:03 ARCHITECTURE

Le Prix Pritzker 2021 couronne les Français Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal

Teaserbild-Quelle: Laurent Chalet/Prix Pritzker

C’est une architecture  basée sur le bien-être de tous que récompense le Prix Pritzker 2021. Les Français Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal obtiennent ainsi une reconnaissance internationale de leur travail basé sur la promotion de l’habitat durable.

Avec les architectes français Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, c’est la durabilité qui est récompensée cette année par le jury du Prix Pritzker. La haute distinction rend ainsi hommage à l’amélioration des conditions de vie du plus grand nombre, dans une construction toujours plus écologique et économe.

Prix Pritzker 2

Crédit image: Lacaton Vassal Architectes

L’aménagement de jardins d’hiver confortables est une marque de fabrique chez les deux architectes français depuis 30 ans.

Le duo parisien a déjà obtenu une première consécration en 2008 avec le grand prix national français d’architecture. Il s’est fait connaître en 1993 en construisant la maison Latapie dans une rue banale de Floirac, près de Bordeaux. Cet immeuble qui ressemble à priori à un pavillon de banlieue cache bien son jeu. L’arrière de la maison a des allures de hangar. La construction d’un jardin d’hiver, éclairé par des panneaux en polycarbonate escamotables et transparents,  a appliqué pour la première fois les techniques utilisées pour des serres.

Le souci climatique a ensuite accompagné les lauréats durant toute leur carrière. Ce qui les a conduits à promouvoir l’habitat durable. Que ce soit pour des logements ou des bâtiments publics, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal cultivent depuis 30 ans le subtil équilibre entre l’économie et l’environnement. « Ils y parviennent grâce à un sens aigu de l'espace et des matériaux qui engendre une architecture aussi solide dans ses formes que dans ses convictions, aussi transparente dans son esthétique que dans son éthique », indique le jury du Prix Pritzker dans un communiqué.

Pas de démolition
Les deux architectes français se tournent vers l’avenir de leur métier. Ils travaillent la lumière pour une meilleure qualité de vie. Ils montrent ainsi le très grand impact de leur travail sur la communauté. Jean-Philippe Vassal souligne vouloir bannir la démolition de tout projet de transformation d’immeubles. «Notre réflexion part de l’intérieur du logement, enchérit sa collègue Anne Lacaton. Nous améliorons ainsi la qualité de vie de ses habitants en les maintenant chez eux ».

Le Prix Pritzker est la plus haute distinction internationale dans le domaine de l’architecture. Fondé en 1979, il est doté de 100 000 dollars et récompense de plus en plus de femmes. Anne Lacaton en est la sixième lauréate. La France l’a obtenu trois fois, et la Suisse deux, avec notamment le bureau Herzog & De Meuron.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.