16:11 ARCHITECTURE

L’EPFL se met à la construction de blocs sanitaires non-genrés

Teaserbild-Quelle: EPFL

Les nouvelles toilettes du campus de l’EPFL ne seront pas genrées. Le campus d’Ecublens (VD) a démarré la construction de dix nouveaux blocs sanitaires réservés à toutes et tous. Un exercice à la fois architectural et écologique.

Toilettes EPFL

Crédit image: EPFL

Le mur frontal de chaque nouveau bloc sera équipé de fontaines à eau.

L’EPFL est un incubateur de projets, et cela se vérifie jusque dans ses toilettes. Le campus vient ainsi de démarrer la construction d’édicules non-genrés. Un joli exercice d’architecture pour ses concepteurs, qui répondent ainsi à la demande des associations ouvrant en faveur des personnes LGBTIQ+.

La construction des premiers blocs sanitaires du campus non-genrés n’a rien d’une sinécure. Il s’agit de veiller à respecter l’intimité de chacun à l’intérieur de chacun d’entre eux. Ainsi les entrées seront-elles largement ouvertes sur les couloirs du bâtiment où ils seront construits. La partie frontale de chaque bloc sera équipée de fontaines à eau. A l’intérieur, des cloisons sépareront les parties composées d’urinoirs et de lavabos et les huit WC individuels qui seront aménagés.

Urines récupérées
L’EPFL répond par ce projet à un problème soulevé par les étudiants depuis 40 ans. Elle consacre 4,5 millions à construire dix blocs sanitaires non-genrées et à rénover les conduites d’évacuation vétustes. De plus, les urines seront revalorisées sous forme d’engrais. Cela permettra de soulager les stations d’épuration des travaux de traitement de l’azote, très gourmand en énergie. Enfin, les chasses d’eau seront alimentées par l’eau du Léman.

Les premières toilettes non-genrées seront disponibles au printemps prochain. D’autres suivront dès la rentrée d’automne 2022. L’Université de Lausanne conduit la même réflexion pour son propre campus.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.