11:05 ARCHITECTURE

Les architectes repensent Paris autour de son futur village olympique

Teaserbild-Quelle: Elise Robaglia

Le futur village des athlètes des Jeux de Paris 2024 est construit sur la base d’une ancienne friche industrielle déjà équipée de divers bâtiments. De quoi donner des envies et de l’imagination au bureau d’architectes Dominique Perrault pour envisager l’avenir de ce quartier en bordure de Seine. Cette fiction architecturale débouche sur une exposition à Versailles.

Paris Village olympique 1

Crédit image: Solideo / Dominique Perrault / Ingérop / Une Fabrique de la Ville / CITEC / Agence TER / UrbanEco / Jean-Paul Lamoureux

L’unité architecturale du futur village olympique de Paris tire profit de la Seine.

L’agence d’architecture Dominique Perrault remonte le temps pour mieux envisager l’avenir urbanistique de la capitale française. La tenue des Jeux olympiques d’été dans deux ans lui a donné l’occasion de pérenniser des constructions éphémères. Le village des athlètes, actuellement en construction sur les bords de la Seine, lui fournit l’occasion de repenser Paris une fois le grand rendez-vous sportif terminé, et envisager des projets de construction.

Beaucoup d’anciens sites olympiques et leurs infrastructures sont à l’abandon ou peine à être reconvertis. Paris ne veut pas tomber dans ce piège. C’est pour cette raison que 25 bureaux d’architectures et autres agences d’urbanisme et de paysagisme se sont mis au travail dès l’attribution des Jeux en 2016. Après cinq ans de travaux, ils peuvent présenter leur vision post-olympique au cours d’une grande exposition, visible désormais à l’Ancienne poste centrale de Paris à Versailles.

Regard sur les Jeux
Le contenu de l’exposition invite ses visiteurs à réfléchir sur le Paris du futur. La fiction des projets présentés ne débouchera peut-être pas sur des réalisations. Le propos est autre. Il s’agit de porter un regard sur l’impact des Jeux olympiques sur le milieu urbain. En partant d’anciens bâtiments, cela contrairement à d’autres villes qui ont construit un village des athlètes ex nihilo.

Paris village olympique 4

Crédit image: DPD_XDPAADAGP_+_Plaine Commune Paris2024

Ces îlots-bateaux relèvent encore de la fiction, mais lancent de nouveaux défis pour l’habitat en bordure de Seine.

Le site parisien du village olympique parisien se trouve en bordure de Seine. Cependant, ses anciens bâtiments tournaient le dos au fleuve alors que ses voies de circulation y convergeaient. De même, la présence sur place de la Cité du cinéma et de la halle Maxwell a nourri cette réflexion prospective.  La planification du quartier et sa reconversion font donc l’objet d’un regard architectural sur l’existant, communique les responsables de l’exposition.

Le village olympique de Paris 2024 s’étendra sur 51 ha entre l’Ile Saint-Denis et Saint-Ouen-sur-Seine, au nord-ouest de la ville.  Il borde un terrain appelé à vivre d’ici 2050 une profonde mutation urbaine pour devenir l’un des axes forts du développement économique de la capitale française. L’exposition de Versailles s’inscrit donc dans un processus de développement plus large que le périmètre qui sera réservé aux athlètes. Dominique Perrault et ses collaborateurs ont donc pensé à un développement urbanistique et architectural piloté et concerté. Tout en souhaitant éviter les erreurs du passé, commises après les premiers Jeux organisés il y a un siècle.

Paris village olympique 4

Crédit image: DPD_XDPAADAGP_+_Plaine Commune Paris2024

L’exposition prend le pari des retrouvailles d’un quartier avec la Seine qui l’anime.

Le quartier s’articule autour de la Cité du cinéma, développé sur le site d’une ancienne centrale thermique construite en 1930. Les architectes de l’exposition en font un lieu de rayonnement culturel. La Seine jouera aussi un nouveau rôle, celui d’un axe bordé d’activités sportives et ludiques. Les auteurs de l’exposition prévoient aussi de retrouver le sol du quartier dans son état naturel sur une quinzaine de mètres de dénivelé. Cette zone en pente a inspiré les impressionnistes. La friche industrielle qui y a été construite après cette période en a quelque peu effacé le charme.

Les auteurs de cette exposition insistent sur le côté fictif de son contenu. Mais, qui sait, les architectes et urbanistes s’en inspireront pour que Paris et ses audaces en matière de construction persistent…

Pour en savoir plus

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.